Contre-Regards

par Michel SANTO

Immigration! Des voeux pieux de François à la tentation du diable…

img1c1000-9782922528671Le temps de la communication politique, et ses effets, est de courte durée. Il nous était promis un discours de François Hollande sur l’immigration “structurant” et nous avons eu droit à une enfilade de poncifs enrobés de vagues considérations humanistes. Des voeux pieux  que personne, de bonne foi républicaine ou pas, ne peut pas ne pas faire siennes – dans un monde idéal, assurément! Et déjà effacés tant l’évanescence du propos flottait à des années lumières des préoccupations et des inquiétudes des français –   “trop de nos concitoyens se considèrent encore comme des étrangers” et  “trop de nos compatriotes ont le sentiment de ne plus être chez eux”. Même sa sortie sur le vote des étrangers, promis depuis 35 ans (dans les 110 propositions de Mitterand)  et jamais réalisé – jamais tenté non plus – a été aspiré dans le trou noir d’une actualité qui recouvre la scène internationale – la nôtre aussi – du sang des nombreuses victimes de la barbarie humaine. Ajoutons que s’il fut un temps où ce genre de proposition était cyniquement instrumentalisé afin d’affaiblir la droite en faisant gagner quelques points au FN, aujourd’hui c’est le PS en particulier qui est directement menacé d’un désastre électoral par le parti de Marine le Pen. Comme le faisait récemment remarquer Valls  lui même, notamment, c’est sa survie qui désormais est en jeu. À tenter le diable, il finit toujours par surgir où on ne l’attendait pas…

NB: voir aussi le texte de Laurent Bouvet (ici)

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise… (et d'ailleurs) : Cet homme va toujours ainsi…

Scène de la vie narbonnaise… (et d'ailleurs) : Cet homme va toujours ainsi…

    Je ne le connais pas. Il doit avoir mon âge. Disons qu’il est dans un temps où les nuits sont courtes. Quand je le croise dans la rue, il siffle. Des airs joyeux. De sa compositi[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : "La ville de demain se dessine à l'entrée Sud" ! Vraiment ?

Narbonne ! Municipales2020 : "La ville de demain se dessine à l'entrée Sud" ! Vraiment ?

  La Une de l’Indépendant de ce jour est consacrée à la visite, effectuée hier, du quartier en construction des Berges de la Robine par le président national de la Fédération Française du Bâtim[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Acte 2 de "mon" programme municipal…

Narbonne ! Municipales2020 : Acte 2 de "mon" programme municipal…

        Après un premier billet : "Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !" (ici), poursuivons donc notre réflexion sur les grandes options d’a[Lire la suite]
Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

    Nicolas Bouvier, dans « Les chemins de Halla San », note que « les trois divinité de l'île de Chedju (Corée du Sud) s’appellent Ko, Yang, et Puh. Puh, comme on le devine à l’oreill[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

    Laissons de côté, pour le moment, le nombre d’arbres ou de trottinettes par habitant (je plaisante), pour nous intéresser à ce qui me semble, s’agissant des politiques environnem[Lire la suite]
Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

    Novembre ! Dimanche 17. Je déteste cette expression : "A ne manquer sous aucun prétexte". Elle clot toujours une invite à voir une expo, un film ; lire un livre, goûter un vin ;[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio