Contre-Regards

par Michel SANTO

J’ai regardé et écouté les voeux du Président aux français…

10882265_345089852342875_6099467804040411293_n

J’ai regardé et écouté le président Hollande devant mon écran de télévision adresser ses voeux aux français. Je ne l’avais pas fait l’an dernier, et n’avais pas l’intention de le faire non plus mercredi dernier. Ce rituel républicain fortement teinté de couleurs monarchistes, en effet,  m’ennuie profondément. Mais la circonstance domestique dans laquelle je me trouvais – je ne vous en donnerais pas les détails – m’obligeais à le suivre, même si ce fut, je le reconnais, fort distraitement. Bref, parfaitement dans son rôle de composition, le dénigrement et le découragement furent condamnés et la persévérance, la constance, et le travail, dans la durée, par notre Président, loués . Sa cravate, petit détail certes, pour une fois, était rigoureusement nouée et correctement placée au croisement de son veston. Tout devait faire signe pour susciter ce désir d’optimisme patriotique voulu par le premier des Français. Mais, hélas, plus personne ne semble l’écouter. Sa parole, en deux ans, est, il est vrai, nous disent les sondagiers attitrés, perdue dans les sables des rêves et des lendemains heureux promis au seuil de son accession au Palais. Aurait-il annoncé le transfert de l’Élysée à Tulle, que personne n’aurait protesté… Une chose m’a cependant frappée: l’immensité déserte du bureau devant lequel il était installé. Un bureau large, lourd et long fait pour un physique de Président américain, pas pour des tailles comme celles des nôtres. Quant au fond, l’axe Valls-Macron, sans les sacrifices madrilènes de Manuel, a été présidentialisé. Pouvait-il dire et promettre autre chose?

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Trois titres, trois représentations du monde…

Trois titres, trois représentations du monde…

Ce quotidien est le plus lu dans les Départements de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Trois éditions les couvrent : Carcassonne, Narbonne et Perpignan. Trois éditions et trois pages de "Une" : t[Lire la suite]
No thumbnail available

Deux heures loin du bruit et du désordre "mondain"…

Hier matin, longue marche de la passerelle entre Deux Villes jusqu’à l’écluse de Raonel. Deux heures d’efforts physiques et de quiétude morale. Ou plutôt de distance intellectuelle avec le bru[Lire la suite]
Salauds de riches, va !

Salauds de riches, va !

Notre-Dame de Paris. Et puis Zut, zut ! Encore plus salauds que je l'imaginais ces riches. Ils continuent leur mercantile et immorale pub en renonçant, après leurs dons, à leurs déductions fiscale[Lire la suite]
La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

Didier Mouly « la trouve saumâtre », cette avarie financière dans le projet d’aménagement du Grand Castelou : un site remarquable situé  dans un espace protégé en bordure du canal de[Lire la suite]
Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Tant de choses paraissaient dérisoires devant le spectacle effrayant de Notre Dame de Paris en feu, hier soir, jusqu'à tard dans la nuit ; une nuit sans fin de noires pensées et de gorges nouées. [Lire la suite]
À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

le 4 avril, l’hebdomadaire L’Obs publiait une tribune signée par Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau, intitulée « Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale : ouvrons les yeux ». L’objet de l[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :