Contre-Regards

par Michel SANTO

Julien Dray perd la raison.

«C‘est quoi, un homme d’État ? C’est un homme qui se plie à la raison dominante ? a demandé Julien Dray. Moi, je ne crois pas cela : ceux qui ont le plus marqué notre pays, ce sont ceux qui ne se sont pas pliés à la raison dominante.» Il fut un temps où Julien luttait contre l’idéologie dominante: celle de la bourgeoisie. Puis vint la résistance à la pensée unique, celle de la même bourgeoisie diffusée par les canaux des médias audiovisuels pépédéarisés. Nous voilà à présent dans l’ère de la raison dominante qui ne serait pas rationnelle, si on comprend bien notre amateur de montres de collection. Un retour à la vieille ” lutte des classes dans la théorie ” de Louis Althusser et à la  “subtile” distinction du camarade Staline entre ” science bourgeoise et science prolétarienne “. Allez Julien! cours donc, le nouveau monde est derrière toi…

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :