Contre-Regards

par Michel SANTO

L’Aude  » Pays Patraque  » !

 

 

sac-20pays-20cathare-2002-20copie-001x560.jpeg

 

Dans l’Aude, l’exécutif départemental, fier de sa marque « Pays Cathare », la promeut comme un  exemple réussi de marketing territorial. Une reconnaissance du « marché des territoires » et de la concurrence, par ailleurs contestée dans son principe par les mêmes élus dans le domaine économique et social. N’insistons pas ! mais relevons qu’à cet exercice, le marketing en question n’est que vulgaire et mensongère publicité. Les « Parfaits » furent peu nombreux en ces terres et n’y bâtirent aucun château ;  n’y mangèrent aucun cochon, ne tuèrent aucun poulet, ne connurent pas nos plages et n’y firent conséquemment aucun plongeon. Une fausse réclame qui fait fi de la réalité historique en général et de la mémoire des « Parfaits » en particulier. Une illustration supplémentaire de l’instrumentalisation et de la marchandisation du passé par les politiques; magnification » cathare comme un grandiose rideau de fumée ( pardon ! ) tiré sur une triste réalité. Celle d’un département parmi les plus pauvres de France, classé « premier » par le nombre de ses chômeurs, de ses allocataires du Rmi et de ses ménages exonérés d’impôts, notamment. Bref ! l’ Aude « Pays Patraque » serait beaucoup plus approprié.

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • viet

    |

    OUI IL Y A BEAUCOUP DE RIDICULE DANS CETTE APPELLATION « CATHARE ». Mëme l’aéroport (déficitaire) de Carcassonne se revendique comme « l’aéroport du pays cathare », un peu comme si celui de Genève se
    renvidiquait comme étant  l’aéroport du pays calviniste. Cependant promouvoir les produits régionaux ou locaux est une excellent chose dans la mesure où l’agriculture « industrielle » et les
    grandes surfaces présentent au consommateur des produits très souvent  de mauvaise qualité, voire dangereux pour la santé. reste à trouver la bonne formule.

    Reply

  • pibouleau

    |

    c est hélas tellement vrai

    Reply

  • pibouleau

    |

    Si je m’inscris dans cette logique : Pays patraque dirigé (alors) par des patraques 

    et autres socialistes alimentaires. Bon appétit !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Trois notes d'humeur sur la "vie" narbonnaise – et d'ailleurs !

Trois notes d'humeur sur la "vie" narbonnaise – et d'ailleurs !

Rue du Pont des Marchands. Samedi matin, entre Halles et rue du Pont des Marchand. Le ciel est encore gris de hauts nuages. Un léger vent marin les pousse vers l'intérieur des terres. Au-dessus de [Lire la suite]
Jeux de "dames", à Narbonne, pour les prochaines municipales ?!

Jeux de "dames", à Narbonne, pour les prochaines municipales ?!

Les joueurs d'échec. Le Caravage. Dans le microcosme narbonnais, si les pièces principales du jeu politique des prochaines municipales sont en place, les conditions de son exercice ont profondément[Lire la suite]
Gazer ! Le mot et la chose, en jaune...

Gazer ! Le mot et la chose, en jaune...

Lundi matin aux Halles de Narbonne ! Accoudé à un bar, un de mes amis en compagnie de deux autres personnes. Très rapidement la conversation vire au Gilets Jaunes. Je reprends l'une d'entre el[Lire la suite]
Comment mieux lutter contre l'habitat indigne, dans la Narbonnaise… et ailleurs !

Comment mieux lutter contre l'habitat indigne, dans la Narbonnaise… et ailleurs !

J'ai reçu dans ma boîte de réception électronique ces photos. Ce sont celles d'un "appartement" de 13m2 avec une mezzanine… mais seulement accessible à genoux. Son loyer : 280€ ! L'installation élect[Lire la suite]
Le congrès des Gilets Jaunes des Pyrénées Orientales a tourné au vinaigre ...

Le congrès des Gilets Jaunes des Pyrénées Orientales a tourné au vinaigre ...

Plus de 500 sympathisants du mouvement des Gilets jaunes se sont rassemblés au centre culturel de Cabestany, dans les Pyrénées-Orientales. Un centre culturel (!) mis à [Lire la suite]
Médias, pourquoi tant de haine et de défiance !

Médias, pourquoi tant de haine et de défiance !

   Eugénie Bastié, comme de nombreux autres journalistes, s'interroge dans le Figaro du jour : "Médias, pourquoi tant de haine ?". Une haine allant jusqu'à l'agression physique dans les[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :