Contre-Regards

par Michel SANTO

L’Épictète du soir !

Un médecin vient voir un malade, il lui dit : “Vous avez la fièvre, abstenez-vous pour aujourd’hui de toute nourriture, et ne buvez que de l’eau.” Le malade le croit, le remercie et le paie. Un philosophe dit à un ignorant : “Vos désirs sont déréglés, vos craintes sont basses et serviles, et vous n’avez que de fausses opinions.” Celui-ci s’en va tout en colère, et dit qu’on l’a insulté. D’où vient cette différence ? C’est que le malade sent son mal, et que l’ignorant ne sent pas le sien.

Extrait de: Épictète. “Pensées et Entretiens” iBooks.

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire