Contre-Regards

par Michel SANTO

L’esprit de Charles, avec Lou Salomé, a hélas quitté le festival Trenet !?

 

 

_DSC7319.jpg

Joli moment en compagnie d’une jolie chanteuse et de ma jolie petite famille à la terrasse du Ramblas Café , place des Quatre Fontaines. Lou Salomé chante comme on aime entendre une voix: la grâce et la sincérité mélodieusement s’y mêlent. Entre deux airs, on entendait même  l’eau couler ! Comme sur une île, le public attentif et ravi goûtait un peu de l’esprit de Trenet. Son élégance, sa légèreté musicale et poétique, sa joie de vivre nous avaient donné rendez vous avec Lou et son guitariste tandis qu’après la nuit venue sous une lune voilée ( on la comprend! ) nous soit tombée sur la tête une infernale tornade de décibels. J’ai même aperçu, de la table de la  » Jument Verte «  où je dînais, des fantômes de  » poilus  » s’échapper du monument aux morts encerclé par des cabanons associatifs et une titanesque  » Grande Scène « . Mon voisin s’est même inquiété de ces beuglements de  » sirènes d’alertes « . J’ai tenté de le rassurer en lui disant que c’était sans doute le tournage d’un film catastrophe, pour disserter ensuite sur Séville, son campo, ses parfums d’oranger, ses bodegas et ses verres de Fino … Loin, très loin, là encore, de Narbonne , son cours, ses stands, ses odeurs de frites et ses bocks de bière. Je sais , je sais , j’exagère et suis, par tempérament, d’esprit romantique: une faute de goût évidente en ces temps barbares. Comme celle d’évoquer celui de Charles ! Que j’ai fini par trouver sur le coup de 22 heures 30, place  » Digeon « , au village du Grand Narbonne. Désert ! les producteurs de vins de la région y broyaient du noir, en silence … Ah! que j’eusse aimé entendre Lou à ce moment là…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • raynal

    raynal

    |

    Dommage pour moi, je n’y etait pas…

    J’avais pensé qu’il s’agissait d’une de ces quintuples buses aux patronymes improbables venant nous infliger leurs feulements et ululements de chouettes malades…

    Tu dis que ce n’etait pas le cas…qu’ils previennent aussi quand d’aventure ils programment quelqu’un de qualité ! On a perdu l’habitude.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Philippe Jaenada présentait son roman "La Serpe" à Port-Leucate, cet été. Je l'ai lu…

Philippe Jaenada présentait son roman "La Serpe" à Port-Leucate, cet été. Je l'ai lu…

Cette année, Michel Py m'a gentiment adressé (comme il le fait régulièrement à chaque rentrée littéraire) le dernier roman de Philippe Jaenada, "La Serpe"  (éditions Julliard), présenté en avant-prem[Lire la suite]
Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]