Contre-Regards

par Michel SANTO

L’évaluation et la loi seraient-elle des menaces ?

 

 

32202-puf-evaluation-menace-2011-580x310.jpg

 

Ce matin, sur Radio Classique, cette info proprement ahurissante : il suffit d’un 4 sur 20 pour être admissible aux concours de professeur des écoles. Interrogée, la permanente du syndicat FO commence par s’indigner d’une campagne visant à décrédibiliser l’ensemble du corps enseignant et du Mammouth qui l’administre, et termine en se déclarant scandalisée par les pratiques d’ examinateurs jugés trop sévères dans leurs appréciations du travail rendu par les dits candidats ! Leur niveau ne baisse donc  pas, affirme-t-elle, c’est l’exigence de notateurs irresponables qui monte. Je parie pour bientôt une proposition parlementaire issue du camp des Verts pour supprimer les notes et appréciations dans les concours ! Il est inadmissible, en effet, que soit discriminée de façon aussi honteuse une population de surcroît majoritairement féminine désireuse d’exercer le métier plus difficile du monde. Après tout , une sénatrice écolo et des parlementaires de la majorité ne viennent-ils pas de proposer l’abolition de la loi sanctionnant le port de la burka dans l’espace public afin d’éviter que ne se renouvellent des émeutes comme celles des nuits dernières à Trappes ! La nullité intellectuelle et l’intégrisme religieux n’existent pas , nous disent les biens et bons pensants, ils sont une invention de la Société et de ses normes . Fermez donc la, vieux beaufs !…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Bernard-Mery de Vargas

    |

    Info qui a déjà quelques jours et qui m’avait aussi choqué. Surtout venant après les – bons – résultats du BAC 2013 ou prait-il on a noté les candidats sur 24/20!!! 
    L’état du savoir et des connaissances est en chute libre depuis de nombreuses années. La culture « télé-réalité » est passée par là! 

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

                  Pendant que les médias et la classe politique en "font des tonnes" sur la pseudo affaire d'État Benalla, paraît [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :