Contre-Regards

par Michel SANTO

L’évaluation et la loi seraient-elle des menaces ?

 

 

32202-puf-evaluation-menace-2011-580x310.jpg

 

Ce matin, sur Radio Classique, cette info proprement ahurissante : il suffit d’un 4 sur 20 pour être admissible aux concours de professeur des écoles. Interrogée, la permanente du syndicat FO commence par s’indigner d’une campagne visant à décrédibiliser l’ensemble du corps enseignant et du Mammouth qui l’administre, et termine en se déclarant scandalisée par les pratiques d’ examinateurs jugés trop sévères dans leurs appréciations du travail rendu par les dits candidats ! Leur niveau ne baisse donc  pas, affirme-t-elle, c’est l’exigence de notateurs irresponables qui monte. Je parie pour bientôt une proposition parlementaire issue du camp des Verts pour supprimer les notes et appréciations dans les concours ! Il est inadmissible, en effet, que soit discriminée de façon aussi honteuse une population de surcroît majoritairement féminine désireuse d’exercer le métier plus difficile du monde. Après tout , une sénatrice écolo et des parlementaires de la majorité ne viennent-ils pas de proposer l’abolition de la loi sanctionnant le port de la burka dans l’espace public afin d’éviter que ne se renouvellent des émeutes comme celles des nuits dernières à Trappes ! La nullité intellectuelle et l’intégrisme religieux n’existent pas , nous disent les biens et bons pensants, ils sont une invention de la Société et de ses normes . Fermez donc la, vieux beaufs !…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Bernard-Mery de Vargas

    |

    Info qui a déjà quelques jours et qui m’avait aussi choqué. Surtout venant après les – bons – résultats du BAC 2013 ou prait-il on a noté les candidats sur 24/20!!! 
    L’état du savoir et des connaissances est en chute libre depuis de nombreuses années. La culture « télé-réalité » est passée par là! 

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Baromètre des Territoires 2019 / #Occitanie : le moral en berne !

Baromètre des Territoires 2019 / #Occitanie : le moral en berne !

    L'Institut Montaigne vient de livrer son dernier baromètre des territoires. Un coup de projecteur sur la région Occitanie y figure en bonne place. Et l'image qui apparaît, à mille lie[Lire la suite]
"Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste" !

"Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste" !

#Antisémitisme #Antisionisme.  Ah ! les pudeurs sémantiques de ceux qui nous expliquent savamment, ou bêtement, la différence substantielle entre antisémitisme et antisionisme, et qui feignent d’i[Lire la suite]
Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

  Le Grand Narbonne a entrepris la promotion des « sports de glisse » sur son territoire et a décidé de soutenir financièrement des projets susceptibles d'accroître son potentiel naturel [Lire la suite]
Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

On n’est jamais déçu avec les radicaux de gauche. Sitôt partis rejoindre en catastrophe ceux de droite, en décembre 2017, en créant le Mouvement radical, social, libéral (…),*  au lendemain d’une [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :