Contre-Regards

par Michel SANTO

La futilité et la vulgarité de la sphère médiatico-politique !…

 

 

 

 

imgres-2-copie-1.jpegimgres-copie-14.jpeg

 

Dans son dernier billet, Bernard Lecomte observe qu’il fut un temps où les présentateurs du JT quittaient leurs fauteuils pour ceux de l’Assemblée : Dominique Baudis, Noël Mamère pour les plus connus. Aujourd’hui, c’est l’inverse, des figures de la politique chroniquent à la télé et à la radio. À l’exemple de Bachelot et Cohn-Bendit, naturellement portés sur la vulgarité. D’autres suivront ! Une illustration parfaite et définitive, s’il le fallait, de l’intrusion des médias dans la politique, et réciproquement. Ajoutons à cela aussi, pour parfaire le tableau, la longue liste des couples-pipeul peuplant les plus hautes sphères de l’Etat, à commencer par celui composé par le Président de la République, lui même, et sa compagne Valérie. De sorte que l’on peut affirmer, sans prendre la peine de lire les oeuvres complètes, et rébarbatives, de  Guy Debord, que la société est bel et bien devenu un spectacle, et la politique un concentré du pouvoir des médias. Cela porte un nom: la médiacratie ! Les américains, toujours en avance et à la pointe de l’innovation, ont porté un acteur jusqu’au plus haut sommet de leur Etat, nous n’en sommes encore qu’à des journalistes-philosophe qui se prennent pour de vrais présidents. Non sans succès dans leur domaine réservé: celui de la guerre et de la conduite des armées…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    sigismonde

    |

    la vulgarité la plus crasse , la plus repugnante progresse et contribue généreusement à détruire encore et toujours davantage laes valeurs de l’action politique. Quelle décadence, quelle honte

     et on flatte outrageusement ces pantins qui s’agitent: plus les couleurs sont criardes,plus les attitudes morales indécentes, plus les éloges médiatiques ruissèlent

     oh tempora o mores

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

      Dans la plupart des pays européens confrontés aux mêmes problèmes : diminution des actifs et augmentation de la population âgé, la réforme des « retraites » s’est faite sans que[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

      C’était avant-hier soir dans la rue du Pont des Marchands. J’aurais pu ne pas les voir, mais les manifestations de joie d’une petite famille devant un homme assis à mêm[Lire la suite]
Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :