Contre-Regards

par Michel SANTO

Un silence indécent.



L’Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale, qui fête ses 10 ans, enregistre dans son dernier rapport un signal inquiétant : les jeunes et les personnes âgées ont été de plus en plus nombreux en 2009 à recourir aux aides sociales et le nombre de travailleurs pauvres ne cesse également de grandir, passant de 1,7 million en 2005 à 1,9 million en 2007, soit 7% des travailleurs. l’ONPES relève aussi «une désespérance accrue des personnes pauvres», de plus en plus dépressives et révoltées. Un phénomène qui n’est pas le simple effet de la crise, mais bien plutôt «l’expression d’un processus long de fragmentation la société française», analyse l’organisme.
Voilà ! Et on se dit que dans une région « pauvre » comme la mienne (le Languedoc-Roussillon), la réalité statistique et humaine dont témoignent ces chiffres doit être encore plus dramatique. Que personne n’en portera témoignage et surtout pas les médias locaux « opiumnisés » par l’indécence et la vulgarité de politiques candidats à leur propre réélection. Qu’il serait peut être bon de tailler dans les dépenses de prestige et de gloriole de nos féodaux modernes pour s’attaquer à ce fléau social plutôt que d’amener « cour », mercenaires et journalistes aux quatre coins du monde visiter de modestes et ridiculement chères « maisons » régionales. Qu’il est de notre devoir enfin de rendre leur dignité à tous ces « invisibles ». A commencer par les reconnaître. Par décence, si ce mot à encore un sens…

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio