Contre-Regards

par Michel SANTO

La gloire de l’olivier.

images-copie-1.jpgCe dimanche du deuxième tour des élections municipales est aussi celui des rameaux et de la passion. Le porteur de la vérité démocratique ne se rendra pas à la maison commune à dos d’âne et ses fidèles du jour l’acclameront en brandissant des veaux d’or. Mais, dans la liesse générale se propage déjà la sourde opposition entre le poison de la puissance, de la gloire et de l’argent et le souci du bien commun, de la tolérance et de la dignité. Deux lois adverses et  organiquement liées qui rythment le temps de l’histoire. 

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :