Contre-Regards

par Michel SANTO

La L.G.V tombe à l’eau !

 

 

 

imgres-copie-51.jpeg

 

 

La guerre du rail aura-t-elle lieu ? C’est la terrible, l’angoissante question que se pose tout le département. Ce matin, en ce jour bien choisi où l’on fête la musique, nos grands élus sonnent le tocsin. La Ligne à Grande Vitesse ( L.G.V ) serait renvoyée aux calendes grecques ! C’est le rapport Duron – à ne pas confondre avec son presque homonyme – qui le préconise. Audacieux à n’y pas croire, ils ont décidé de poser un lapin à madame Batho; elle voulait les embarquer dans un débat vaseux sur la transition énergétique. Les nerfs à vif, mais les poches vides, comme celles de l’Etat, on retient son souffle à l’idée qu’ils osent entrer en dissidence. On tremble même dans l’attente d’un si grave déraillement politique. On a beau préconiser des sacrifices à Paris, il n’est pas question d’en subir à Narbonne et Montpellier. Non , mais ! Didier Mouly, n’est pas en reste dans ce ” roulage des mécaniques ” général . Viril et offensif, seul avec son micro parti local apolitique de droite  ( !!! ), il déclare solennellement que nos élus sont incompétents et qu’avec lui on ouvrira… Quoi donc ? Des perspectives ! Bigre, quel culot ! Allez, soyons cléments envers les acteurs de cette pathétique bataille du rail et donnons leur rendez vous ce soir devant le café de la gare. On y chantera ” si toi aussi, tu m’abandonnes “, la chanson bien connue du film ” le train sifflera trois fois ” .

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire