Contre-Regards

par Michel SANTO

La mauvaise humeur de Patrick Nappez!

NarboPatrick Nappez est décidemment incorrigible. Michel Moynier s’inspire-t-il d’expériences de déplacements urbains alternatifs à la voiture individuelle réussies en Suède, que notre journaliste en déduit qu’il rechercherait une caution social-démocrate pour camoufler sa proximité politique avec l’U.M.P. Diantre !

Il fallait oser…Eh bien c’est fait. Et de suggérer qu’après la défaite, dimanche dernier, de la gauche socialiste suédoise au terme de 80 ans de pouvoir sans partage le maire ” pouvait (lui) dire adieu … ” Alors là, la plume m’en tombe de la main.Je remarque toutefois que « si les prétendus modèles ont toujours une fin » (suivez mon regard !), avec cet exemple, il laisse pas mal de marge à Moynier. Au moins un demi-siècle. Ce qui est franchement exagéré et politiquement nocif… Mais qui laisse aux lecteurs du Midi Libre le plaisir ironique et désabusé d’apprécier pendant encore longtemps la mauvaise humeur de son billettiste narbonnais…

       

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

    Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce so[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

  « Narbonne En Commun » (N.E.C) est donc la nouvelle enseigne d’un rassemblement des « forces de gauche » narbonnaises. Des forces qui se limitent, pour l’heure, si on e[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio