Contre-Regards

par Michel SANTO

La politique de l’autruche.

 

 

 

Ne tournons pas autour du pot et disons les choses nettement. Ce qui est à l’ordre du jour, dans l’agenda des dirigeants européens, ce n’est pas moins d’Europe comme le prétendent Mélenchon et Le Pen, mais plus. Plus d’Europe par la mise en place d’un véritable pouvoir fédéral budgétaire et fiscal. Ce qui évidemment passe par la révision des traités européens. La conséquence : la perte de souveraineté des Etats au profit d’une entité européenne autonome et souveraine capable de les empêcher de faire des bêtises. De celles que nous payons aujourd’hui au prix fort après avoir laissé filer les déficits publics en Grèce, Irlande, Espagne, Portugal. Et qui demain, si rien n’est fait en France pour assainir nos comptes, nous entraînera dans la même spirale récessive. En regard de cette situation, le budget 2012 n’est évidemment pas rassurant, et les marchés sauront bientôt nous le faire savoir. Deux chiffres seulement : toutes proportions gardées, les recettes de l’Etat s’élèvent à 300 euros et nos dépenses à 400, qu’il faudra majorées de 30% l’année prochaine ! Pendant ce temps, nos éditorialistes et faiseurs d’opinion amusent la galerie en nous faisant croire que le seul débat intéressant est de savoir si Hollande est compatible avec Bayrou, Joly et Mélenchon réunis et réciproquement. Quant à nos politiques, leur seul souci est de savoir comment garder ou conquérir le pouvoir. Au bord d’une catastrophe économique et sociale, comme toujours en France, on pratique la politique de l’autruche. L’histoire ne nous apprend décidemment rien ! Désespérant ! 

 

 

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    argoul

    |

    D’où l’intérêt de lire les blogs…

    J’ai quitté le quotidien leMonde et écoute désormais la radio pour les infos et les articles en ligne (journaux et blogs) pour ma réflexion. Les corporatismes, le parisianisme et le nombrilisme
    ont tué la “presse” française. Après tout, tant mieux ! De quoi apprécier le Financial Times ou la presse internationale (Asian Times) qu’on n’avait pas le temps de lire avant.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :