La politique fait rire.

comte-sponville.jpg

 

Il y a 6 ans on pouvait lire ceci, qui n’était pas qu’un bon mot de Michel Serres, en page 28 de cet ouvrage de Comte-Sponville :  » Il y a trente ans, lorsque je voulais intéresser mes étudiants, je leur parlais politique; lorsque je voulais les faire rire je leur parlais religion. Aujourd’hui, c’est l’inverse… » Depuis, Didier Porte et Stéphane Guillon en ont fait un marché…

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :