Contre-Regards

par Michel SANTO

La République est nue, et Marianne une Femen !

 

 

 

 

imgres.jpeg

 

 

 

Le président n’imprime pas ! Rien n´y fait, plus il parle, moins on l’entend. Sa voix au timbre désespérément plat et au débit tristement techno, sans doute . Une voix qui amplifie ce sentiment d’hébétude porté par une succession de phrases sans reliefs. Des phrases qui semblent flotter au dessus d’un réel insupportablement sourd à sa raison. Que n’a t il tenu sa promesse de campagne: ne point parler aux français en ce jour du 14 juillet ? La profondeur historique du jour et les ors mémoriels de l’ Élysée ont réduit sa parole à un oral de sciences-po. Cotonneuse ,vaporeuse , quasi fantomatique avec cette reprise qui paraît-il est déjà là… Et cette scie sans cesse énoncée – « il faut faire en sorte que…» – , que reprennent en chœur ses ministres bottés … On ne joue pas impunément avec les symboles ! Ils écrasent de leur masse historique et « sacré» les hommes au verbe pâle, pour se fondre avec eux dans une espèce de néant esthétique. Ce que révèle finalement cet exercice raté est la disparition d’une certaine forme de société. Plate, on y pense et parle désormais de manière stantardisée, lyophilisée… Le   » langage  » de nos élites est celui de la réclame. La République est nue, et Marianne une Femen ! un produit marketing! Un plagiat d’Andy Warhol, qui plus est !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • click this link

    |

    I understand that you are not satisfied with the current political scenarios in the country and you want them to move out from their positions. According to my opinion, they should need some time to enable many policies, which helps in the growth of the nation.

    Reply

  • Michel Santo

    Michel Santo

    |

    Vous l’aurez remarqué c’est une forme " de parole politique " que je critique ici . Faites d’éléments de langage fabriqués par des communicants, sans profondeur , elle glisse sur nos consciences au point d’en devenir insupportable de banalité , comme celle des tonnes de pub qui nous sont versées quotidiennement sur la tête…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Baromètre des Territoires 2019 / #Occitanie : le moral en berne !

Baromètre des Territoires 2019 / #Occitanie : le moral en berne !

    L'Institut Montaigne vient de livrer son dernier baromètre des territoires. Un coup de projecteur sur la région Occitanie y figure en bonne place. Et l'image qui apparaît, à mille lie[Lire la suite]
"Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste" !

"Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste" !

#Antisémitisme #Antisionisme.  Ah ! les pudeurs sémantiques de ceux qui nous expliquent savamment, ou bêtement, la différence substantielle entre antisémitisme et antisionisme, et qui feignent d’i[Lire la suite]
Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

  Le Grand Narbonne a entrepris la promotion des « sports de glisse » sur son territoire et a décidé de soutenir financièrement des projets susceptibles d'accroître son potentiel naturel [Lire la suite]
Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

On n’est jamais déçu avec les radicaux de gauche. Sitôt partis rejoindre en catastrophe ceux de droite, en décembre 2017, en créant le Mouvement radical, social, libéral (…),*  au lendemain d’une [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :