Contre-Regards

par Michel SANTO

Le choix de Sophie?

” Hier encore, un professeur d’université m’a dit : “J’en ai marre de me faire traiter de con par le président de la Région”. Tout est comme ça : les gens sont asservis, aliénés, on les insulte et ils ne bougent pas. Moi je bouge parce que je n’accepte pas cette pratique politique.” Voilà ce qu’on aimerait entendre dans la bouche de nos élus PS du département de l’Aude et qui est dit sans tourner autour du pot par leur camarade président du conseil général de l’Hérault André Vézhinet, qui ne supporte plus le mépris,la vulgarité et le cynisme de G.Frêche. Au lieu de se taire et de cacher leur trouille de perdre leurs petites rentes de situation derrière le pauvre et stupide argument ” oui, mais il fait des choses… “. A croire que sans lui et avant lui rien ne s’est fait d’utile dans cette région et que toute réalisation publique, de la vespasienne de Cucugnan à l’Université de Montpellier est à mettre à son seul crédit. A croire aussi et surtout qu’à force de se faire traiter de con on finisse irrémédiablement par le devenir. A l’image de ces enfants martyrs qui réclament des violences et des coups comme preuves d’amour… Ce soir, à l’occasion d’une rencontre dinatoire autour et avec des amis, je n’ai pas convaincu Sophie, que, si elle attachait du prix au respect de la dignité des personnes, elle ne devait plus laisser G.F en nier quotidiennement le principe…Au risque d’y perdre son âme et avec elle celle de toutes celles et de tous ceux qui se sont battus pour ” une certaine idée de l’Homme “… 

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire