Contre-Regards

par Michel SANTO

Le “hijab” de sport de Décathlon, révélateur des “fragilités” françaises…

Declathon

Le “hijab” de sport devait prendre place dans les rayons des Décathlon de France dans les prochaines semaines. Une annonce qui a provoqué un tollé dans la classe politique ; et un déferlement de propos d’une violence inouïe sur les réseaux sociaux*. Des gauches, aux droites jusqu’à LREM, la condamnation de cette initiative a été immédiate, au nom des “valeurs” (l’égalité hommes-femmes), comme pour la porte-parole la porte-parole de La République en marche, Aurore Bergé ou celle des Républicains, Lydia Guirous ; des moeurs et de la tradition française, comme pour Bayrou (interrogé sur cette “affaire” au Salon de l’Agriculture – on croît rêver ! –, pour le Modem, notamment. Une montée aux extrêmes qui a conduit l’enseigne commerciale à déclarer hier ce soir qu’elle suspendait “la commercialisation de ce produit en France”. Une décision qui ne va pas manquer de susciter des réactions tout aussi passionnées dans le camp adverse et les “sociétés musulmanes “ici, et ailleurs. Les réseaux sociaux, ne sont pas en reste, sur lesquels se déploient, de part et d’autre, de violentes polémiques. Oubliés les gilets jaunes, le grand débat, l’assurance chômage… On croit rêver !

Que je m’explique. Croiser dans les rues de ma ville des jeunes filles et des femmes portant le voile, je le confesse, si je puis dire, trouble ma sensibilité. J’y vois l’affirmation et la promotion symbolique d’un certains types de rapports sociaux – inégalité hommes-femmes… – contraires à ceux d’une citoyenneté française qui met à distance les “religions”. Une mise à distance, non seulement par l’application des lois de la République dites “laïques” dans l’espace public, mais aussi par le respect, dans la vie et l’expression privée, d’une relative discrétion. Les chrétiens, au fil d’une histoire longtemps conflictuelle, certes, se sont adaptés à cette “forme de civilité”, mais force est de constater que de nombreux français de confession musulmane la refuse. Alors que faire et dire ? Certainement pas interdire à une entreprise, comme dans le cas qui nous occupe, de commercialiser ce couvre-chef adapté à une pratique sportive”. La loi ne le permet pas ! En faire une nouvelle ? Elle serait inopportune et de toute façon retoquée par le Conseil Constitutionnel. Ne reste donc alors, pour ceux qui, comme moi, sont attachés à cette “civilité” française dont j’ai fait état précédemment, que le “combat” politique et culturel pour la défendre. Avec les seules armes de la raison, sans surenchère et amalgame, à l’école et dans tous les lieux de culture, notamment. A contrario de cette violence idéologique invraisemblable** à laquelle cette “affaire” a donné lieu, et qui, en radicalisant les postures, aggrave l’état d’un pays traversé par de profondes fractures sociales et culturelles. Decathlon a été le révélateur de ce potentiel de violence ; de cette fragilité “française” aussi. En retirant ce produit du marché intérieur elle en a pris acte. Sans solder cependant ce débat.

*Hier matin le service client de Décathlon a reçu plus de 500 appels et mails et leurs équipes dans les magasins ont été insultées et menacées, parfois physiquement.

** On peut lire des communiqués dénonçant une “promotion de l’apartheid sexuel” (!)

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (14)

  • Avatar

    dumas

    |

    Pour moi, le voile porté par une jeune fille, me demande de ne l’aborder que si je suis musulman.
    La loi, en France, l’autorise a porter ce voile, même si l’athée que je suis doit en souffrir.
    S’agissant de ce hijab sportif, il aurait pu s’appeler capuche, y aurait-on vu un symbole religieux? Non!
    Mais, associer liberté de la femme musulmane et hijab comme le font certain, m’est insupportable.
    Cette hypocrisie, ce mensonge, ce nihilisme est inacceptable.
    Oui le port du hijab dans ces condition est une affirmation religieuse, c’est du prosélytisme au sein même du sport, y compris à l’école, puisqu’il y sera imposé à terme si on le nomme capuche afin de contourné la loi sur le port du voile à l’école.

    Présenter le hijab comme vêtement d’émancipation de la femme musulmane est une contre vérité, c’est une insulte à notre intelligence, c’est une provocation.
    La réponse aux questions : “Qui a besoin du hijab pour faire du sport? Qui l’impose?” suffit à elle seule pour en comprendre la déraison.
    Certes, la femme musulmane est libre de porter ce vêtement, outil de prosélytisme, puisque notre démocratie l’accepte, elle peut en même temps prôner sa liberté de l’afficher comme choix personnel.
    Le hijab me choque pour le double sens qu’il porte (soumission/liberté).

    Reply

    • Avatar

      Khidhir

      |

      Le voile n’est pas porté pour trier entre musulmans et non musulmans. Il faut bien comprendre qu’il s’agit d’un barrière pour tous les hommes qui ne sont pas “familiers” à la femme en question. L’Islam est très précis quant à ce sujet, la ségrégation des sexes ne veut pas dire qu’aucune interaction ne peut avoir lieu. Simplement elles sont conditionnées par les mœurs musulmans dans ce cas là, à différents degrés selon la pratique. Je peux comprendre que l’on ne veuille pas suivre telle où telle idéologie mais la charge que vous donner au voile n’est pas correcte. Votre souffrance émane de votre perception. Vous gagneriez à simplement discuter selon les occasions avec les femmes en question., certaines sont trop pudiques mais dans d’autres situations vous pourriez avoir la même conversations qu’avec n’importe quel voisin. Bien à vous.

      Reply

      • Michel Santo

        Michel Santo

        |

        “Charge”, “Souffrance”, rien dans mon texte ne peut justifier ces mots. Vous n’y trouverez, à me lire avec un peu de distance, nulle aggressivité ou manque de respect. Chaque terme est posé et me suis efforcé sur cette question d’engager avec le maximum de bienveillance intellectuelle mon point de vue. Bien cordialement !

        Reply

  • Avatar

    PICHON'

    |

    Difficile situation si on ne considère que la vision Française .
    Car le monde en général et le CIO en particulier apprécient le sujet d’une façon différente .
    Le retrait de Décathlon n’empêchera pas les Nike et autres marques de diffuser via internet ou en magasin des produits similaires.
    L’enfer est pavé de bonnes intentions. Vouloir “libérer” les femmes mulsulmanes , n’est-ce pas vouloir comme éduquer les colonies ?
    N’est ce pas aux femmes elles mêmes de ne pas laisser imposer un voile?
    Bien sûr c’est un signe religieux , comme une croix ou un clocher. Doit-on raser les églises et les calvaires qui se trouvent dans le domaine public ?
    Doit-on demander aux bonnes et aux curés en soutane de quitter leurs vêtements ?
    N’est ce pas plutôt la peur de l’autre différent qui motive nos réactions?
    Et surtout notre incapacité si croyant en une autre religion de ne pas savoir opposer des arguments solides pour inviter l’autre á penser la place de l’etre humain sur réer sans l’aide d’aucune théologie qui soit ?
    Pensez un instant á ce moment de l’histoire humaine que Allah, Dieu, Jeovah, Bouddha n’est nul besoin de pseudo représentant sur terre . Que chacun régisse sa vie selon des principes aujourd’hui sous la forme de lois imparfaites parfois mais en constante amélioration ne devrait-il pas être suffisant? Et qu’abandonner des instructions venus d’un autre âge quelque soit la religion, ne serait il pas la meilleure façon de ne plus à avoir ces débats ?
    Sommes nous prêts à abandonner toute croyance divine et ainsi surmonter en fait notre peur de la mort? En ce qui me concerne j’ai fait mon choix. Je ne l’impose par aucun signe distinctif ou adhésion à des rites. Mais je comprend que cela prendra du temps et des explications ou échanges .

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Il y a plus d’un siècle déjà, Aristide Briand, rapporteur de la loi de 1905, déclarait au sujet de la l’interdiction éventuelle de la soutane :
      « La soutane une fois supprimée […] si l’église y trouvait son intérêt, l’ingéniosité combinée des prêtres et des tailleurs aurait tôt fait de créer un vêtement nouveau […] pour permettre au passant de distinguer au premier coup d’œil un prêtre de tout autre citoyen. » Une citation qui montre encore une fois qu’il est davantage nécessaire pour ceux qui le souhaitent de s’intéresser aux déterminants du port d’un signe plutôt que de réduire les possibilités de le porter à ceux qui le portent. Ils prennent ainsi le risque de générer du repli, et pourquoi pas in fine de renforcer la pratique qu’ils déplorent… Et pendant ce temps-là, la presse internationale se gausse d’une énième polémique dont la France a le secret.

      Reply

      • Avatar

        Dumas

        |

        Le hijab de Décathlon vient à l’appui de la démonstration d’Aristide Briand, qui, bien que la religion musulmane n’était pas aussi prégnante qu’aujourd’hui, avait anticipé le problème des vêtements prosélytes.
        Il suffira d’appeler le hijab “capuche” pour que les jeunes filles musulmanes le porte dans nos écoles de la république pour en faire l’identification de croyantes.

        Reply

  • Avatar

    cetace_jovial

    |

    Avec ce soleil magnifique, il fait bon de flâner sur les Barques lorsque l’on n’est pas au travail.
    Et l’on découvre la vraie Narbonne, qui je dois dire, peut être tout aussi agréable que l’inverse.
    Cette Narbonne que j’ai vu la semaine dernière, par ce si grand soleil, c’est une ville qui se paupérise.Une ville frappée par un chômage endémique, une ville sous perfusion radioactive, une ville du Sud qui a été belle, qui a rayonné, mais qui s’éteint.Elle s’éteint de n’avoir pas su se libérer de ses boulets….ces politicards professionnels qui ont usé et abusé du clientélisme, ces réseaux d’influence que l’on connait que trop bien, et qui étant invisibles aux yeux du narbonnais lambda, n’en sont pas absents pour autant, ces frères qui se réunissent dans des loges pour garder la main…les narbonnais sont des gens gentils, parfois un peu trop, c’est peut être pour cela qu’ils sont surnommés les têtes plates…qui sait ? Alors peut être que le hijab de Decathlon choque certain, ce qui peut être compréhensible, mais il est des signes invisibles d’une société fragmentée qui sont bien plus néfastes qu’un bout de tissu…aussi symbolique soit il…

    Reply

    • Avatar

      Narbomartius

      |

      Quel rapport avec l’article ?
      Vous faites vraiment une fixette sur la Franc-maçonnerie, ça en devient presque suspect.

      Reply

      • Michel Santo

        Michel Santo

        |

        Ce cétacé jovial a pris l’habitude de faire des commentaires souvent sans aucun rapport avec mes billets. Il abuse ainsi de mon hospitalité et de ma tolérance, et quand je classe ces interventions dans les indésirables, il proteste et me qualifie de censeur… Fatiguant !

        Reply

    • Avatar

      Alin Bécil

      |

      Je ne vois pas le lien entre l’article et votre article. Vous pestez contre les politiques, engagez vous et séduisez l’électeur, au lieu de fantasmer sur la Franc Maçonnerie demandez à y entrer et faites vous une idée mais de grâce épargnez nous les couplets du “tous pourris ». il y’a des politiques intègres sincères je pense la majorité, comme la majorité des francs-maçons n’a que faire de la main mise sur telle ou telle ville.

      Reply

  • Avatar

    minouche

    |

    moi,le hijab m’interesse,car je le mettrai sous mon bonnet l’hiver pour ne pas attraper le rhume,étant très fragile sur le plan pulmonaire.Je suis sure de ne pas avoir froid.Je me fiche du symbole .

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      La cagoule existe déjà, ou le passe-montagne !

      Reply

  • Avatar

    cetace_jovial

    |

    Monsieur SANTO, vous parlez de votre “hospitalité et tolérance”, mais si vous ne voulez pas que les lecteurs de votre blog débattent autant fermer les commentaires ou ne pas faire de blog du tout.
    Si on ne peut plus parler des sujets qui fâchent (RCNM,ORANO,Loges maç…), on parlent de quoi alors ? du soleil à Narbonne, des fleurs, des oiseaux qui chantent…Faut il obligatoirement dire que Mouly est un mauvais maire qui devrait laisser sa place à votre grand ami Alain Péréa pour ne pas froisser votre susceptibilité ? Quand on fait un blog ouvert, il faut accepter l’idée d’avoir des contradicteurs…même si ça gênent certains de vos lecteurs qui se sentent concernés (à tord ou à raison).

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Mais arrêtez de dire, écrire plutôt, n’importe quoi ! Je vous demande, et je ne suis pas le seul, de commenter les articles que je publie et non d’utiliser ce blog comme un forum ouvert à toutes vos humeurs ou préoccupations. C’est tout ! Et arrêtez de me renvoyer à mon “ami” Perea, pour lequel (je vous signale au passage que Didier Mouly, l’est aussi) envers lequel je ne n’ai pas manqué de remarques critiques, ici même. Le second, qui n’a pas échappé, quand je le jugeais opportun, au même “regard” critique, comme le premier, ne m’en
      tiennent pas pour autant rigueur. Bonne fin de semaine.

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne: Municipales2020 ! Ça valse à gauche et madame Garbay entre dans la danse ?!

Narbonne: Municipales2020 ! Ça valse à gauche et madame Garbay entre dans la danse ?!

      Dans mon billet du 9 septembre « Un rassemblement des forces de gauche, vraiment », j’écrivais ceci : «… Conséquemment, troisième remarque, cette plate-forme, dan[Lire la suite]
Lecture : Les Conquérants — André Malraux.

Lecture : Les Conquérants — André Malraux.

        Extraits de sa postface Ce livre n’appartient que bien superficiellement à l’Histoire. S’il a surnagé, ce n’est pas pour avoir peint tels épisodes de la révo[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

  La préfecture de l’Aude a intensifié ses mesures de restrictions dans la lutte contre la sécheresse. (©Pixabay)  Discussion, hier, sur un trottoir, avec un candidat aux prochaines électio[Lire la suite]
Carnet : quatre notes  en passant…

Carnet : quatre notes en passant…

  Carnet : 2 Septembre. Le monde est une étrange et cruelle chose : le danger et la mort y sont partout. Nous l’habitons fort heureusement en aveugle, le parons quotidiennement d’illusions.[Lire la suite]
Arrêtés municipaux anti-pesticides et manipulation juridico-politique…

Arrêtés municipaux anti-pesticides et manipulation juridico-politique…

    Par une ordonnance du 27 août 2019, le juge des référés du tribunal administratif de Rennes a suspendu l’exécution de l'arrêté du maire de Langoët, arrêté municipal réglementant [Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : "Un rassemblement des forces de gauche", vraiment ?

Municipales2020 à Narbonne : "Un rassemblement des forces de gauche", vraiment ?

    Voilà c'est fait ! La plate-forme entre le PS et le PCF, surtout, et les Verts de EELV, Nouvelle Donne, J'aime Narbonne et le MCN (Mouvement Citoyen Narbonnais), dont j'évoquais [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :