Contre-Regards

par Michel SANTO

Le petit rien qui fait le presque tout.

Samedi après midi, esplanade du cours Mirabeau. Une camionnette banderolée assurant la promo des JIN (s) et de la Ville de Narbonne. A l’intérieur trois jeunes. L’un d’entre eux à la console d’une sono surpuissante. On l’entend de la place de l’hôtel de ville .Les mariés, les badauds et les riverains s’étonnent de ce vacarme  : «  mais que se passe-t-il ? » Rien ! Seulement un concours rassemblant une dizaine (j’arrondis) de jeunes gens autour d’un baby foot excités par un commentateur hurlant dans son micro.Un petit rien qui fait le presque tout d’une journée qui s’annonçait pourtant paisible et ensoleillée .Un peu comme un léger nuage de pellicules sur le col d’une veste de bonne marque.C’est dans les détails que s’apprécie l’élégance d’une tenue.Et cela vaut pour tout…

 

 

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire