Contre-Regards

par Michel SANTO

Le prince et la fève.

undefinedEntre le marron glacé et Noël, c’est une vieille histoire qu’on reprise à leur compte les occupants et les prétendants aux fauteuils de maire de l’agglomération narbonnaise lors de leur dernière réunion. Joyeux et formant des voeux les meilleurs pour eux mêmes et les leurs, ils se sont envoyés quelques paniers de ces délicieuses confiseries sur la tête.Mais,si j’en crois les gazettes locales, ravies de ce don du ciel commercial inattendu, la qualité n’était pas encore au rendez-vous.Trop sucrés et trop mous, les marrons! Je me demande cependant si le Petit Prince de l’Ovalie et maire de Gruissan, traversé par un élan mystique de saison mais totalement incontôlé fait sien ce jugement journalistique. A la réception de ses gâteries lui fut renvoyé en effet un petit lot de chataîgnes accompagné d’une canette de Pepsi, auquel ne manquait qu’une tarte aux pignons barberoussienne… A quelques jours de la fête des rois, la fève doit lui sembler un peu dure à avaler.

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio