Contre-Regards

par Michel SANTO

Le savoir ne sert pas automatiquement le savoir.

     

    BACHELARD : La formation de l'esprit scientifique. Contribution

 

Je ne reverrai peut être plus cet ami. Ni ne l’entendrai. Chacune de ses « prises » de parole était pour nous asséner des phrases et des références apprises par cœur.

Il s’était fabriqué un masque d’érudit omniscient dans le vain espoir de cacher son profond vide affectif et ses échecs professionnels. Une quête désespérée de reconnaissance et d’admiration qui l’amenait toujours à projeter son ombre sur ceux là mêmes qui suscitaient et exaltaient des désirs trop longtemps refoulés. Un ami toujours dans la critique de quelque autorité qui ne fut pas la sienne et jamais dans la situation d’en exercer quelqu’une par un manque de confiance en soi chronique et une peur panique de « n’être jamais à la hauteur ». A cet ami que je ne reverrai peut être plus, je livre pour viatique estival ces deux pensées de Gaston Bachelard :

  1. « Notre esprit, dit justement M. Bergson [in La Pensée et le Mouvant, Paris, 1934, p. 231] a une irrésistible tendance à considérer comme plus claire l’idée qui lui sert le plus souvent. » […] Il vient un temps où l’esprit aime mieux ce qui confirme son savoir que ce qui le contredit, où il aime mieux les réponses que les questions. Alors l’instinct conservatif domine, la croissance spirituelle s’arrête. (La formation de l’esprit scientifique, p.15, Librairie Philosophique J. Vrin, 1970)

  1.   […] c’est verser dans un vain optimisme que de penser que savoir sert automatiquement à savoir, que la culture devient d’autant plus facile qu’elle est plus étendue, que l’intelligence enfin, sanctionnée par des succès précoces, par de simples concours universitaires, se capitalise comme une richesse matérielle. En admettant même qu’une tête bien faite échappe au narcissisme intellectuel si fréquent dans la culture littéraire, dans l’adhésion passionnée aux jugements du goût, on peut sûrement dire qu’une tête bien faite est malheureusement une tête fermée. C’est un produit d’école. (La formation de l’esprit scientifique, p.15, Librairie Philosophique J. Vrin, 1970)

 

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Ce que nous dit de notre époque l'affiche "censurée" du cinquantenaire de Port Leucate…

Ce que nous dit de notre époque l'affiche "censurée" du cinquantenaire de Port Leucate…

Pour les débuts de Port-Leucate, Jacques Séguéla, qui commençait sa carrière dans la publicité, a conçu sa campagne de promotion imaginée en 1968 avec ce slogan : "Port-Leucate, le pays de la [Lire la suite]
De Narbo Martius : "Aquarius ! appel à la générosité Narbonnaise…"

De Narbo Martius : "Aquarius ! appel à la générosité Narbonnaise…"

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :   Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis sont disponibles en cliquant sur Denis Carri[Lire la suite]
La leçon du conseil départemental du Haut Rhin au 13 autres demandant un "revenu de base" !

La leçon du conseil départemental du Haut Rhin au 13 autres demandant un "revenu de base" !

Saisie par le conseil départemental du Haut-Rhin, la plus haute juridiction administrative française a considéré, vendredi 15 juin, que si le contrat conclu entre le département et le bénéficiaire du[Lire la suite]
Le faux revenu universel d'André Viola et de 12 autres Présidents de Départements…

Le faux revenu universel d'André Viola et de 12 autres Présidents de Départements…

Mercredi, lors de la traditionnelle et très courue séance de l'Assemblée Nationale consacrée aux questions au gouvernement, Alain Perea a expédié un puissant missile en direction des 13 présidents de [Lire la suite]
Fake news, post-vérité… ou l'extension du domaine de la propagande

Fake news, post-vérité… ou l'extension du domaine de la propagande

    Dans son très intéressant article : "Fake news, post-vérité… ou l'extension du domaine de la propagande" [1], Patrick Chastenet, Professeur de science politique à l'Univer[Lire la suite]
Patrick Chappert-Gaujal transmue l'Aspirateur en "objet" d'art…

Patrick Chappert-Gaujal transmue l'Aspirateur en "objet" d'art…

Samedi, 17h 30, sur le "parvis" de terre battue de l'Aspirateur une foule exceptionnellement nombreuse d'artistes, de collectionneurs, d'hommes et de femmes politiques (de tous bords et statuts) d'a[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :