Contre-Regards

par Michel SANTO

Le Languedoc-Roussillon et le “syndrome belge”.

images

Entre 1990 et 2004, le revenu déclaré des Français a augmenté de 28 %. Parmi les départements où la progression a été la plus forte, 50 % d’amélioration du revenu, ceux du Languedoc-Roussillon, qui étaient les plus mal lotis ou les moins productifs au départ. Au contraire, à 20 %, l’Ile-de-France, région la plus riche, est au-dessous de la moyenne alors que sa contribution au produit intérieur brut (PIB) du pays a augmenté. Cherchez l’erreur !

Eh bien, comme nous l’explique Laurent Davezies, expert en économie régionale,  le plus important, pour l’activité et le niveau de vie, n’est pas d’être là où se crée la richesse, mais là où elle se dépense. L’explication ! Elle est simple : croissance des prélèvements obligatoire et redistribution par l’emploi public et les prestations sociales. Auxquels il faut rajouter la retraite et le tourisme, national ou international, qui concourent aussi à irriguer notre région défavorisée sur le plan de la production. Problèmes de cette économie résidentielle : le «  syndrome belge », qui verrait les régions contributrices se détourner de la notre et celui, tout aussi pervers, «  du rentier », qui verrait nos élus se désintéresser des emplois productifs (usines ou bureaux). Or il faut bien produire pour redistribuer !!! Ah ! j’allais oublier le « syndrome de la sébile », qui fabrique des édiles spécialisés dans le siphonage des budgets publics nationaux.

Laurent Davezies travaille en ce moment pour la Région Languedoc-Roussillon. Saura-t-il lui dire ces vérités ?

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Ces sinistres processions qui nous rappellent tant d'autres époques…

Ces sinistres processions qui nous rappellent tant d'autres époques…

        Des hommes et des femmes qui défilent sur une avenue, dans la nuit, flambeaux tendus vers le ciel. Au premier plan, certains portent des gilets marqués du sigle d[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Et si Bertrand Malquier n’était plus candidat à la présidence du Grand Narbonne ?

Narbonne ! Municipales2020 : Et si Bertrand Malquier n’était plus candidat à la présidence du Grand

    Et si Bertrand Malquier n’était plus candidat à la présidence du Grand Narbonne ? La question est rhétorique, évidemment, et la phrase faussement interrogative. Bertrand Malquier n’est [Lire la suite]
La démocratie peut-elle survivre à la haine?

La démocratie peut-elle survivre à la haine?

            Extraits de l'analyse de Dominique SCHNAPPER, publiée dans la revue en ligne TELOS. L'intégralité de texte est (ici) «Dans la démocratie,[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Que nous disent Aliot et Daraud ?

Narbonne ! Municipales2020 : Que nous disent Aliot et Daraud ?

  L'Indépendant. Cliquer sur l'image pour accéder au site du journal.    Le député du Rassemblement national, Louis Aliot, qui brigue la mairie de Perpignan, était avant-hier dans [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Et de huit… Au fou !

Narbonne ! Municipales2020 : Et de huit… Au fou !

      Et de huit ! Qui ? Un nommé Perello ! Son programme : « le plus plus gros » de tous les temps. Avec, en tête de gondole, une faculté de médecine ; la création de 10 000[Lire la suite]
"Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes…"

"Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes…"

      En 1840, dans « De la Démocratie en Amérique », Alexis de Tocqueville décrit le « despotisme nouveau » qui gangrène, à ses yeux, la démocratie naissante. Nos penseurs qui se p[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio