Contre-Regards

par Michel SANTO

Lecture de Roberto Juarroz.

79980365_o-1-copie-1.jpeg

Ce matin, lecture de quelques poèmes de Roberto Juarroz. J’en retiens un, pour inviter ceux qui ne le connaissent pas encore à s’y intéresser…   Il ne s’agit pas de parler/ ni non plus de se taire :/ il s’agit d’ouvrir quelque chose/ entre la parole et le silence./   Peut-être que lorsque tout passera,/ y compris parole et silence/ restera cette zone ouverte/ comme une espérance à rebours./   Et peut-être que ce signe inversé/ constituera une mise en garde/ pour ce mutisme illimité/ où manifestement nous sombrons/     Poésie Verticale ; Trente poèmes Editions Unes 1991 page 61    

 

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • SIDOBRE

    |

    En écho cet extrait de mon recueil  » Socius « 

     

    L’indigène

    Ils partent, mes amis…

    Ils prennent l’avion

    Vers le Vietnam

    Ou le Maroc.

     

    Je les aime,

    Ils me quittent,

    Mais, bientôt, reviendront…

    Besoin de voir

    Par eux-mêmes

    Des contrées lointaines

    Avant de s’en aller…

     

    Et ils s’en vont

    Et moi je reste là,

    Heureux de mes documentaires

    Qui m’emportent vers l’Australie…

     

    A leur retour,

    Ils me racontent…ou pas

    Car on n’envoie plus

    De cartes postales…

     

    Et je serai heureux

    D’être resté ici

    Dans mon Occitanie,

    Ouvert aux autres

    Mais restant à ma place,

    Dans l’ordre des choses

    De mon terrestre refuge…

     

    Michel Sidobre

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

    Plus on se rapproche des élections municipales, plus la réflexion collective, au sein du conseil communautaire de l'Agglo, comme chez les élus de la Ville de Narbonne, semble pro[Lire la suite]
Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

            Les touristes sont venus plus nombreux encore que l'année dernière dans le coeur de ma petite ville ; et nos élus de vanter l'excellence de le[Lire la suite]
Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

      Prenons date ! Didier Mouly l'assure dans "l'Indépendant" : la salle multimodale sera pleine 10 mois sur 12 : 300 jours par an. Remplie de quoi ? il n'en sait rien, mai[Lire la suite]
Un salon des seniors,  ricane la camarde…

Un salon des seniors, ricane la camarde…

        À l'exception de ceux de coiffure, ma petite ville n'est pas une ville de salons. Preuve en est son Parc des Expositions toujours vide – il ne fait le plein que p[Lire la suite]
Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

      J'apprends que les "croque-morts" publics ont tenu leur messe annuelle au Théâtre Scène Nationale. Ne pouvait-on pas trouver équipement plus adapté à cette honorable corpor[Lire la suite]
Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

          Ces socialistes sont décidément impayables. Dimanche, par la voix d’Éric Andrieu, député européen et ancien premier secrétaire de la fédération de l[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :