Contre-Regards

par Michel SANTO

Les 15 maladies de tout gouvernement des hommes selon François, le pape!

4545038_6_75f0_c-est-dans-une-ambiance-glacee-par-les_868b74022abc225cdff445e245578886

Le pape François a dressé, lundi 22 décembre, un « catalogue » de quinze maladies qui menacent le haut clergé, et plus particulièrement la curie (le gouvernement de l’Eglise). Une leçon de lucidité et de courage adressée à toutes les “sociétés” et “corps” constitués. Engagé dans une profonde réforme de la Curie, il a expliqué en outre, et à plusieurs reprises, qu’il se sentait quelquefois “anticlérical“.

Quel message, quelle énergie et quelle confiance en une Église souvent présentée comme le temple du conservatisme et de la réaction.  Imagine-t-on, le nôtre, de François, s’adressant ainsi à son gouvernement républicain  , sa majorité et son parti , pour leur livrer, à la veille de Noël, cet impitoyable diagnostic:

Capture d’écran 2014-12-22 à 19.39.22

Alzheimer spirituel! Que notre classe politique et ses dirigeants semblent petits, tout d’un coup…

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (9)

  • Avatar

    Sophie

    |

    Effectivement. Sans connaitre la Curie et en dehors de toute interprétation spirituelle ou religieuse, ce pape dit tout haut ce que bien des ONG disent également sur bien des gouvernements. Il est temps de remettre un peu d’éthique dans tout ça.

    Reply

  • Avatar

    Raynal

    |

    Si même le pape se sent anticlérical….C’est donc que je n’avais pas tort, moi qui le suis depuis si longtemps….Cela dit, pour des gens qui, depuis toujours, prétendent detenir une universelle vérité, il commencait a être temps de découvrir un minimum de vérités premières….Mais si l’église commence desormais sa psychanalyse, on est bien content….De là a m’extasier sur cet héroisme….Il y d’autres causes pour lesquelles je reserverais mon admiration…..

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Ah Jacques Raynal ! je connais aussi, comme toi d’ailleurs, des anti-papistes pathologiques et d’un athéisme absolu ( croient-ils ) qui, au plan politique, sont les servants de “religions”, passe moi l’oxymore, profanes tout aussi convaincus de détenir une universelle vérité … Que ce pape, donne cette leçon en 15 points à tous les gouvernants d’institutions de la planète, en la faisant , la leçon, à ceux qui dirigent la sienne, avec cette force, je trouve cela, dans un monde où l’éthique, pour rester dans le registre séculier, tend à quitter les esprits, remarquable. Et ce à la veille de Noël, dont je ne vais pas te faire ici l’exégèse, sinon chrétien, à tout le moins symbolique…

      Reply

  • Avatar

    Jacques PERRY

    |

    Défendons le pape François …

    Prenant connaissance de ces maux, dont le moindre n’était pas de présenter sans cesse “une triste figure”, j’étais ébloui par la profondeur et l’absence de complaisance de cette analyse, de cette dénonciation qui n’omettaient rien – pas plus la pompe et l’inefficacité des actions que le culte des apparences avec le souci narcissique de soi.
    Il faut défendre le pape François parce qu’il compte sur nous. Il n’a pas besoin qu’on vienne, avec un pessimisme suicidaire, craindre pour lui et souhaiter que quelqu’un de raisonnable parle à sa place. Pour rassurer et tout remettre en état (JDD).
    Contre cette prétendue sagesse, cette frilosité confortable et conservatrice, au contraire acceptons, pour suivre son exemple, l’incroyable révolution qu’une audace non-violente, convaincante, novatrice, débridant les plaies et guérissant les doutes ne cesse pas de favoriser au jour le jour. Qu’on compare l’Eglise d’aujourd’hui avec celle qui attendait et espérait ce pape !
    J’aime faire partie modestement de cette foule, de ce peuple sur lesquels il s’appuie, dont il magnifie l’importance pour s’en prendre aux blocages et aux prudences de la bureaucratie religieuse, du pouvoir, de l’appareil. A sa manière, le pape François se fonde sur la leçon de Jésus sur terre qui a su user d’une violence libératrice, de l’arme des mots pour vitupérer les faux-semblants et énoncer des vérités capitales, éternelles.
    J’apprécie que contre les intégrismes qui tuent, le pape François soit certes un extrémiste, mais de la paix, de la compréhension, de la miséricorde. Et qu’il tente autant que possible d’insérer les absolus catégoriques dans la pâte des jours et les douleurs concrètes.
    Il faut défendre le pape François parce qu’il dispense un enseignement pour notre démocratie. Les responsables de la France, aujourd’hui – je crains que ce soit un voeu pieux – et demain, pourraient être tentés de faire comme lui : contre la Curie, la masse, contre les élites, le peuple, contre les immobilismes, le référendum !
    Mais si cette démarche a du sens de sa part, cela vient d’abord du fait que sa personnalité est à ce point emblématique, conforme aux vertus qu’elle propose, éloignée des vices qu’elle pourfend, qu’elle est naturellement perçue comme un modèle.
    Dans ce qu’une démocratie plus modeste, moins autarcique, moins condescendante à l’égard de citoyens infantilisés, cherchera à instaurer à partir de 2017, qu’elle n’oublie pas qu’aller vers le peuple n’est pas tout. Qu’il convient aussi que celui-ci ait envie d’aller vers vous. Cela imposera une rectitude, une éthique, une coïncidence entre soi et ses actes, entre ses engagements et ses pratiques dont le moins qu’on puisse dire est qu’elles ne sont pas incarnées par tous nos revenants, nos ambitieux ou nos plausibles.
    Il faut défendre le pape François.
    Parce qu’il est un pape pour tous.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Je reconnais là le style de Philippe Bilger – un dangereux gauchiste !

      Reply

  • Avatar

    Jacques PERRY

    |

    Je vous prie de me pardonner Michel et j’ en demande l’ indulgence à vos lecteurs; c’est vrai que ce billet est un fac-similé de Philippe Bilger au journal le “J.D.D” comme il est mentionné dans le texte “Défendons le pape François ”
    * mon copié/collé d’une partie de cette page au journal n’avait reproduit la signature de son auteur.*
    Je ne regrette nullement avoir offert à vos liseurs un partage d’opinions dont chacun en extraira la philosophie- Je connais personnellement l’auteur, en sa qualité de magistrat mmais j’ignorais son appartenance. Fonctionnaires l’un et l’autre , soumis aux obligations de réserve , étions à mille lieues de confronter nos idées politiques – La retraite a cela de bon ” la liberté de parole” – Comme l’a écrit A. de St Exupéry: « Ce n’est point dans l’objet que réside le sens des choses, mais dans la démarche. »

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Jacques! Ne vous méprenez pas , mais c’est de ma faute, j’ai oublié de placer des guillemets autour de “gauchiste”, qualifié par moi ainsi , de manière ironique , pour cette prise de position en faveur de ce pape ci, alors que cet ancien avocat général est notoirement connu pour être un conservateur , au sens politique du terme, mais cependant éclairé …. La preuve ce texte !

      Reply

  • Avatar

    Jacques PERRY

    |

    Michel
    aucune affliction de ma part, ni d’une énorme coquille de la vôtre , nos plumes s’envole au vent ( et nous n’en manquons pas ) ; j’aime ce type de blog qui porte bien son titre qui offre cette notion de contre – regards- Les débats sont ouverts entre gens de bonne compagnie- Amicalement si je puis me le permettre .

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Vous pouvez Jacques! Bien amicalement…

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :