Contre-Regards

par Michel SANTO

Les dessous de la rentrée politique de Jacques Bascou…

Rentrée de Jacques Bascou, après celle de Didier Mouly, dans le même journal, où il confirme paradoxalement sa sortie tout en expliquant que ce n’était pas lui qui avait quitté le Ps, mais son parti et ses dirigeants qui l’avaient amené à s’éloigner de la politique. Sans commentaires ! Mais va-t-il rester aveugle et muet pour autant, j’en doute. Je l’imagine assez bien en effet œuvrer pour celui qui fut son directeur de campagne quand il battit le maire sortant de Narbonne Michel Moynier, et qui pourrait, le moment venu, briguer ce même fauteuil et conséquemment celui de président de l’Agglo : je fais allusion évidemment ici à Alain Perea, le député de l’Aude de LREM. Je constate aussi que, parallèlement à cette hypothétique trajectoire, le jeune maire radical de Coursan, Edouard Rocher, macroniste de la première heure et candidat lui aussi à la succession de Jacques Bascou à la tête du Grand Narbonne, « colle ostensiblement à sa roue », tout en se présentant comme politiquement compatible avec Didier Mouly et ses élus : son intérêt politique n’étant certainement pas la conquête de la Ville de Narbonne par une liste conduite par un socialiste ou LREM d’Alain Perea… Bref, si les petites manœuvres et les non-dits de la politique ne sont pas spectaculaires, leur mise en lumière éclaire cependant sur les scénarios possibles et le jeu des acteurs…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (7)

  • Avatar

    Theophraste Gala

    |

    M. Santo, n’étant pas un inconditionnel de M. Bascou, je dois reconnaître que son interview m’a intéressé. J’ai apprécié la sincérité et le sérieux. J’ai aussi apprécié les différents rappels des réalisations de M. Bascou en tant que maire et président de l’agglomération. Les gens oublient vite… Je constate également que M. Bascou reconnaît des erreurs, ce qui est rare dans le monde politique. Enfin, j’ai apprécié certaine vérités comme le fait de savoir passer la main et qu’on ne peut être élu au-delà d’une certaine limite d’âge. Il est sage de savoir tourner la page, et même d’arrêter de la remplir de commentaires usés et lassants.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Vous aurez sans doute remarqué que je ne porte aucun jugement politique ou moral sur sa personne. J’émets deux hypothèses sur les « dessous » de ce nouveau contexte politique. C’est de cela dont j’aimerais discuter … Cordialement !

      Reply

      • Avatar

        THEOPHRASTE GALA

        |

        Précisément, ce choix d’explorer les « dessous » avant même de regarder le « dessus » (sans complaisance j’entends) m’a paru fatiguant. De fait, je ne vous suivrai pas dans la discussion.

        Reply

        • Michel Santo

          Michel Santo

          |

          Comme je vous comprends ! Cela vous obligerez à faire un peu plus de politique. Ce que précisément JB fait dans cet itw en affirmant qu’il fera tout son possible pour aider à faire tomber Didier Mouly. Après tout rien de déshonorant dans cette déclaration. Personne ne commentant ce point, je le fais donc, à froid !

          Reply

  • Avatar

    THEOPHRASTE GALA

    |

    En effet, rien de déshonorant à ce que Bascou dise qu’il fera tout son possible pour aider à faire tomber Mouly. Mais surtout ce n’est pas un scoop… Quant à savoir à qui il donnera sa préférence, ne croyez vous pas qu’il est bien trop tôt pour le dire ? Vous citez deux noms : l’un n’est pas candidat à cette heure et le second est maire de Coursan. Et affirmer que ce dernier, M. Rocher, est « Mouly compatible » c’est sans doute s’avancer de manière imprudente. La question serait plutôt celle-ci : qui peut se risquer à s’afficher comme « Mouly compatible », y compris d’ailleurs à Nouveau Narbonne ? Le maire de La Nouvelle semble faire beaucoup d’efforts pour apparaître comme tel. Comme on dit, on comptera les bêtes après la foire…

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Je ne dis pas que c’est un scoop, mais qu’il ne prend pas encore sa retraite politique… pour le reste vous savez, Bascou doit bien son élection à l’Agglo à deux maires de droite… alors ? Mais je prends date avec vous pour ce qui concerne l’hypothèse Pérea (dans ce cas je crois deviner que votre fidélité à JB aura atteint sa limite : mais peut être que je m’avance un peu trop ?) Cordialement !

      Reply

  • Avatar

    camus thierry

    |

    Le grand Jacquot prend sa retraite , comme je l’ai déjà exprimé , c’est plutôt une bonne nouvelle . Par contre ce qui m’interroge c’est la ligne politique de JB , il a démissionné du PS mais c’est son parti qui l’a lâché ??? , je ne comprends pas . Il se retire de la vie politique , bien mais pourquoi n’est ce pas effectif immédiatement , on gagnerait du temps . Bref encore une fois , c’est de la politique à la petite semaine , le bac à sable , l’entre soi , la préservation des acquis des Narbonno-Narbonnais . La devise de notre belle cité : on ne bouge pas , dormez tranquille braves gens , rien ne se passe .

    Reply

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]
La transition "écologique" ne se fera pas sans les entreprises…

La transition "écologique" ne se fera pas sans les entreprises…

      Il serait quand même temps que  le discours public et politique sur la transition écologique, la protection de l'environnement, la lutte contre le réchauffement climatique aband[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :