Contre-Regards

par Michel SANTO

Les TGV arrivent bien à Béziers, d’indignes affiches aussi…

   

     

Les TGV arrivent bien à Béziers. Il en repartent aussi. Comme à Narbonne, Perpignan et Montpellier. Et ce depuis quelques années déjà. Qu’ils ne roulent pas à très grande vitesse, est une chose, mais ils roulent ; et s’arrêtent aux pieds des allées Paul Riquet. Ce que fait semblant d’ignorer son maire avec sa dernière campagne de pub dont nous gavent depuis médias et réseaux sociaux. Hypocritement mensongère (elle joue sur la confusion entre TGV et LGV) et clairement putassière (elle affiche de scandaleuses situations), comme d’habitude ; et comme d’habitude assurée d’un méga buzz hexagonal. Briser tous les codes de la bienséance, de l’honneur et de la dignité est en effet chez lui un geste politique calculé et parfaitement maîtrisé. Qui de surcroît nous enferme dans une redoutable alternative : s’indigner et l’assurer de son succès ; ou se taire et cautionner ces injustifiables campagnes de communication. Restons donc froid, et disons calmement à ce monsieur l’indécence de ses placards publicitaires, leur violence « symbolique ». J’apprends, écrivant ces quelques lignes et ne sachant trop comment terminer ce billet, que les services municipaux (de la propreté et de l’hygiène publique?) avaient finalement retiré les « affiches » en question ; ce qui n’enlève rien à l’offense faite à la dignité humaine, mais signale toutefois la couardise du personnage à l’origine de cette pitoyable affaire. Comment dire ! cela suffit à mon contentement…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio