Contre-Regards

par Michel SANTO

Les TGV arrivent bien à Béziers, d’indignes affiches aussi…

   

     

Les TGV arrivent bien à Béziers. Il en repartent aussi. Comme à Narbonne, Perpignan et Montpellier. Et ce depuis quelques années déjà. Qu’ils ne roulent pas à très grande vitesse, est une chose, mais ils roulent ; et s’arrêtent aux pieds des allées Paul Riquet. Ce que fait semblant d’ignorer son maire avec sa dernière campagne de pub dont nous gavent depuis médias et réseaux sociaux. Hypocritement mensongère (elle joue sur la confusion entre TGV et LGV) et clairement putassière (elle affiche de scandaleuses situations), comme d’habitude ; et comme d’habitude assurée d’un méga buzz hexagonal. Briser tous les codes de la bienséance, de l’honneur et de la dignité est en effet chez lui un geste politique calculé et parfaitement maîtrisé. Qui de surcroît nous enferme dans une redoutable alternative : s’indigner et l’assurer de son succès ; ou se taire et cautionner ces injustifiables campagnes de communication. Restons donc froid, et disons calmement à ce monsieur l’indécence de ses placards publicitaires, leur violence « symbolique ». J’apprends, écrivant ces quelques lignes et ne sachant trop comment terminer ce billet, que les services municipaux (de la propreté et de l’hygiène publique?) avaient finalement retiré les « affiches » en question ; ce qui n’enlève rien à l’offense faite à la dignité humaine, mais signale toutefois la couardise du personnage à l’origine de cette pitoyable affaire. Comment dire ! cela suffit à mon contentement…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

    Nicolas Bouvier, dans « Les chemins de Halla San », note que « les trois divinité de l'île de Chedju (Corée du Sud) s’appellent Ko, Yang, et Puh. Puh, comme on le devine à l’oreill[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

    Laissons de côté, pour le moment, le nombre d’arbres ou de trottinettes par habitant (je plaisante), pour nous intéresser à ce qui me semble, s’agissant des politiques environnem[Lire la suite]
Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

    Novembre ! Dimanche 17. Je déteste cette expression : "A ne manquer sous aucun prétexte". Elle clot toujours une invite à voir une expo, un film ; lire un livre, goûter un vin ;[Lire la suite]
L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques…

L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques

          L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques — au mieux les trois à la fois — pour persévérer dans son [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

      Jeudi dernier, notre Alphonse, qui se présente modestement, à lui tout seul, sous l'étiquette "Je suis Narbonne", nous invitait à trinquer "en toute convivialité" dans [Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio