Contre-Regards

par Michel SANTO

Les Vrais Finlandais aux portes du pouvoir.

 

 

 

 

 

 

Le lendemain des élections cantonales, le 23 mars précisément, j’écrivais ceci : “C’est dire que loin d’être un phénomène conjoncturel et spécifiquement français, la montée des conservatismes culturels et politiques a une dimension mondiale que le FN, entre autres, ici, exprime et exprimera encore durablement dans notre champ politique en l’absence d’un véritable sursaut républicain. Croire qu’en recentrant le discours et l’offre politique sur la gestion des déficits et la relance de l’économie et de l’emploi la bulle « Marine » se dégonflera, c’est se tromper dramatiquement sur les raisons de son expansion. Mais n’est-il pas déjà trop tard, pour 2012 ?”

 

Et aujourd’hui, je constate, qu’en Finlande, les conservateurs, membres de l’alliance gouvernementale sortante, ont remporté une victoire étriquée aux législatives où les nationalistes ont réalisé une percée historique en devenant la troisième force politique du pays. Sur les 200 sièges du Parlement, la commission électorale en a octroyé 44 à la Coalition nationale (conservateurs), 42 au Parti social-démocrate (SDP) qui était dans l’opposition et 39 aux nationalistes de droite Vrais Finlandais. Un résultat , pour un parti qui défend les mêmes thèses que le FN de Marine Le Pen, supérieur à celui que leur avaient laissé espérer les sondages.

 

Diagnostic confirmé! Et maintenant, saurons nous réagir?

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :