Contre-Regards

par Michel SANTO

“L’Indépendant” dans les mains de Baylet rejoint la tradition politique de ses fondateurs…

Unknown

Le changement de propriétaire du quotidien L’Indépendant de Perpignan, dévoilé le 28 août par les parties engagées, se traduit petit à petit dans les faits. Le journal historique des Pyrénées-Orientales se prépare à tomber, avec le reste du groupe des Journaux du Midi, dans l’escarcelle du groupe la Dépêche du Midi- même si quelques problèmes consécutifs à un audit interne restent encore à régler et sont certainement avancés dans la négociation en cours avant la signature officielle de cette cession. Sauf coup de théâtre, l’Indépendant, deviendrait donc la propriété du président du Parti Radical de Gauche (PRG), J.M Baylet, partenaire du gouvernement dirigé par Manuel Valls. Quant au  titre Midi Libre, il serait vendu à des investisseurs … montpelliérains!

À noter que L’Indépendant, plus vieux quotidien de France, rejoindrait ainsi, au terme de ces tractations, la tradition politique de ses fondateurs. Il fut créé  en effet pour soutenir la candidature du républicain François Arago aux élections législatives d’août 1846, et, en 1869, son rédacteur en chef n’était autre que Pierre Lefranc, ancien député de gauche, puis sénateur et préfet des Pyrénées-Orientales. Un peu plus tard, dans les années 1920, il avait pour gérant le député de la Gauche Démocratique Emmanuel Brousse et pour directeur Jules Escarguel, fils de l’ancien maire républicain de Perpignan, ancien sénateur et ancien président du Conseil général des P.O, Lazare Escarguel, né dans l’Aude à Routier. Cette prise de contrôle par le groupe “La Dépêche” – longtemps désirée -, si elle aboutissait, pose évidemment la question de ce que serait la nouvelle ligne éditoriale de l’Indépendant. Un sujet qui, ajouté à la nécessaire réorganisation et mutualisation des services ne manque pas déjà d’inquiéter les rédactions, si j’en crois les propos qui m’en sont rapportés… À Narbonne, on est déjà à la recherche de nouveaux locaux moins spacieux et l’actuel patron de la rédaction laisse volontiers courir la rumeur selon laquelle il ne le serait bientôt plus pour des raisons personnelles (!) …

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    Elle

    |

    J’ignorais que des journaux avaient été crées pour soutenir un individu ou une cause (un peu comme ceux que l’on créait à l’école? ) bêtement je pensais que c’était pour informer sur tout et rien . Je comprends mieux les partis pris des journaux.
    On en apprend des choses sur ce blog !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et du Travail…

Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et d

    Il faut bien le reconnaître, le Palais des Arts des Sports et du Travail a toujours fait l'objet d'un rejet esthétique, culturel et politique de la part des élus de droite et de gauche [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :