Contre-Regards

par Michel SANTO

Montebourg sans tambour, Valls tire le pompon en gagnant un Macron.



IMG_0469.JPG

Avec la nomination d’Emmanuel Macron – qui vaut mieux que la caricature que l’on fait de lui à gauche, la preuve , il sait danser le tango – à la tête du ministère de l’Economie, précédée de celle de Laurence Boone au poste de conseillère économique de la présidence, une financière de haut vol issue de chez Merryl Lynch, une chose est certaine, acquise, la Finance n’est plus l’adversaire du Président mais bien une généreuse alliée.

Bien présente à l’Élysée et désormais à Matignon, elle peut être rassurée et continuer à financer nos dettes à des taux toujours très bas. Evidemment, cela énerve grandement à Gauche. Montebourg et ses amis n’en dorment plus, mais rien ne fera changer de ligne Valls et Hollande, qui ont su transformer une grossière erreur d’appréciation, doublée d’une faute tactique de débutant, de l’impétueux sortant, en gain stratégique. Sûr de sa victoire , Valls se paye même le luxe d’aller présenter un discours de politique générale devant l’Assemblée en septembre. Le PS et son groupe devront plier. Ils se plieront, les institutions protégeant le couple exécutif. Contrairement à ce qui se dit un peu partout, nous ne vivons pas une crise de régime, mais une courte crise politique. Violente certes, mais déjà oubliée … La droite, elle, fait semblant de s’offusquer de la nomination de madame Belkacem à l’Éducation, alors qu’elle sait très bien qu’il ne s’y passera plus rien, priée qu’elle est d’avaler ses chapeaux sociétaux et d’entrer sagement dans les rangs. Quant à Madame Taubira, elle est en à présent sous écrou , surveillée par un Valls qui ne lui pas accordé de sursis… La rentrée n’a jamais été aussi rapide et fermement menée.

Une pensée encore pour Arnaud qui, hier matin, a reçu le soutien admiratif dÉric Zemmour et de monsieur Phillipot … Battue à gauche par sa droite, le voilà encensé par l’extrême droite de la droite ! Qui sauvera ce bon soldat Montebourg qui partît trop hardiment en guerre?

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (6)

  • Avatar

    Raynal

    |

    Ce ne sont plus des couleuvres, voire des boas, qu’avalent les militants socialistes….Ce sont des baleines blanches et cul sec, encore….Si cela pouvait amener certains d’entre eux a relativiser a l’avenir les discours électoraux de leur icones, ça serait déjà un petit progrès….Mais je n’y crois guère et nous reverrons sans doute dans quelques années, les mêmes (ou leurs héritiers ) s’étrangler d’enthousiasme et brailler quelques slogans ravageurs devant quelque nouveau charlatan qui saura, sur une estrade, et par la magie du verbe, les entrainer vers le meilleur des mondes….ça ne fait rien, camarade, ce qui compte c’est la foi…..

    Reply

  • Avatar

    Emmanuel Florac

    |

    Bien entendu, si l’on pense qu’il faut continuer sur la lancée des politiques ultra-libérales qui ont ruiné le pays depuis 30 ans, si l’on croit que les banques plus fragiles que jamais (1) résisteront à la prochaine crise financière qui ne manquera pas d’arriver puisque rien, absolument rien n’a été fait depuis 2008, puisque la chute des banques entraînera les états surendettés dans la catastrophe financière finale, oui, ce qu’il faut, c’est appuyer sur l’accélérateur, peut-être que si nous percutons le mur assez vite nous passerons au travers!

    Je trouve assez fascinant de voir des gens ordinaires, salariés, retraités ou petits patrons (les vrais entrepreneurs, pas les gros capitalistes qui vivent de la spéculation comme Pinault, Gattaz et compagnie) croire encore à toutes ces chimères pendant qu’on leur tond les dernières boucles laineuses sur le dos. La classe mondialisée des hyper-riches, ceux qui ne paient plus d’impôts nulle part et ne se reconnaissent plus d’aucune nation, a parfaitement réussi à mettre le monde sous sa coupe, et le bon peuple dit merci…

    Depuis 30 ans on nous serine que plus d’ouverture des frontières, plus de mondialisation, plus de libéralisation de tous les marchés (dont celui du travail) vont régler tous les problèmes, et depuis 30 ans la situation va de mal en pis. Chaque décennie depuis 1974, la croissance moyenne est inférieure d’un point à la décennie précédente. Comme disait Einstein, “la folie, c’est de faire encore et toujours la même chose en espérant un résultat différent”. Le système politico-médiatique est fou, fou perdu. Ils sont tous dingues à force d’être raisonnables. La seule chose raisonnable maintenant, c’est de tout renverser, tout foutre par terre.

    “L’homme raisonnable chercher à s’adapter au monde, alors que l’homme déraisonnable tente d’adapter le monde à lui-même. Aussi, tout le progrès repose sur les gens déraisonnables” George Bernard Show.

    Soyons raisonnable, foutons les dehors, les politiciens professionnels, réquisitionnons les banques, les milliards des voleurs Arnaud, Pinault et Bolloré.

    1: exposition de la BNP aux marchés dérivés: 15 000 milliards de dollars, garanti par 60 milliards d’euros de fonds propres, on est mort de rire.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Ultra libérale quand plus de 50% de la richesse produite est captée et redistribuée par la puissance publique, vous y allez fort ! À ce compte, si je puis dire, la Chine serait libérale et la Corée du Nord la société idéale. Mais là , je lance le bouchon trop loin, pardon ! Plus sérieusement, je pense le contraire de vous. C’est la rente, une spécialité française, qui fait obstacle à l’adaptions de notre économie à la mondialisation. Mondialisation qui est une réalité qu’on ne peut nier en se contentant de la critiquer en défendant un modèle du 19 siècle et du début et de la moitié du vingtième. On s’adapte en conservant ce qui fait notre identité, c’est possible! ou on chute. À froid, sereinement … J’ai en horreur la violence sociale et politique: elle mène à dresser des échafauds pour y couper des têtes, et pas seulement symboliques…

      Reply

  • Avatar

    Pilou l'eau

    |

    Un banquier d’affaires à la tête du ministère de l’économie ? conflit d’intérêts ? ?

    Reply

    • Avatar

      Raynal

      |

      Si on arrêtait le délit de faciès….? Depuis quand est ce un péché mortel selon Saint Marx que d’avoir travaillé dans la banque….? Moi j’ai fait du commerce et j’étais de gauche (Cela dit je récitais 2 pater et 3 ave tous les matins ) Mais j’ai toujours essayé de vendre plus cher que je n’achetais….J’ai du mal a me le pardonner….Je réclame l’absolution de toutes les belles Ames….Les lendemains qui chantent me seront ils tout de même accordés….? Rassurez moi, j’angoisse….

      Reply

      • Michel Santo

        Michel Santo

        |

        Il y a encore chez nos faux révolutionnaires, qui sont de vrais petits bourgeois, un vieux fond culturel de catholicisme moyenâgeux , Jacques !

        Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier  "tango" de Monsieur Daraud !

Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier "tango" de Monsieur Daraud !

  Narbonne. Hôtel de ville.  Jean François Daraud est la tête de file du Rassemblement National aux élections municipales. Loin du profil moyen des candidats de ce parti, le personnage bro[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :