Contre-Regards

par Michel SANTO

Montebourg trahi par Mario Draghi !

montebourg

montebourg

Je ne vais pas revenir sur le fond de mon billet d’hier consacré à la « Trahison de Montebourg », Mario Draghi vient de le confirmer : « La flexibilité existante des règles budgétaires pourrait être utilisée pour mieux combattre la faiblesse de la reprise et supporter le coût des réformes structurelles nécessaires », a-t-il lancé.

Le message est limpide, et il l’est depuis le début de ce quinquennat: « faites donc des réformes de structures et nous vous donnerons de la flexibilité ». Ce que François Hollande, Valls et Montebourg ne veulent pas entendre. Jusqu’à ce jour? Dans quelques heures, peut-être y verrons nous plus clair sur les intentions de ce gouvernement de la dernière chance. Après tout, n’ayant plus rien à perdre, le moment est favorable pour passer à la vitesse supérieure. Montebourg avait dans ce contexte tous les atouts intellectuels pour être un excellent ministre de l’économie, il les a gâchés par orgueil et calcul politique. Dommage!  Dommage aussi car il est un des rares hommes politiques à savoir français parler. Hier j’étais devant mon écran de télévision  quand il s’est exprimé. Visiblement conscient de la gravité de son acte, ses paroles coulaient sans « chevilles » et éléments de langage. Une leçon de rhétorique télévisuelle. Pas un seul « de sorte que… »  présidentiel! et pas étonnant que François Hollande ai déclaré ne pas l’avoir écouté. En politique, l’important est la gestion de la parole, certes,  mais surtout celle du temps. Montebourg s’est trompé de calendrier; et si hier il n’était pas sur l’île de Sein, avec le Président sous la pluie, ses lunettes avaient elles aussi manifestement pris l’eau …

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Articles récents

Les dessous de la rentrée politique de Jacques Bascou...

Les dessous de la rentrée politique de Jacques Bascou...

    Rentrée de Jacques Bascou, après celle de Didier Mouly, dans le même journal, où il confirme paradoxalement sa sortie tout en expliquant que ce n’était pas lui qui avait quitté l[Lire la suite]
Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

    Plus on se rapproche des élections municipales, plus la réflexion collective, au sein du conseil communautaire de l'Agglo, comme chez les élus de la Ville de Narbonne, semble pro[Lire la suite]
Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

            Les touristes sont venus plus nombreux encore que l'année dernière dans le coeur de ma petite ville ; et nos élus de vanter l'excellence de le[Lire la suite]
Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

      Prenons date ! Didier Mouly l'assure dans "l'Indépendant" : la salle multimodale sera pleine 10 mois sur 12 : 300 jours par an. Remplie de quoi ? il n'en sait rien, mai[Lire la suite]
Un salon des seniors,  ricane la camarde…

Un salon des seniors, ricane la camarde…

        À l'exception de ceux de coiffure, ma petite ville n'est pas une ville de salons. Preuve en est son Parc des Expositions toujours vide – il ne fait le plein que p[Lire la suite]
Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

      J'apprends que les "croque-morts" publics ont tenu leur messe annuelle au Théâtre Scène Nationale. Ne pouvait-on pas trouver équipement plus adapté à cette honorable corpor[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :