Contre-Regards

par Michel SANTO

Montebourg, Valls, Copé, Fillon et les autres…

 

imgres-copie-13.jpeg


Dans un précédent billet,  je relevais une évidence semble-t-il passée sous le tapis par nos grands éditorialistes, à savoir la continuation de la primaire socialiste par d’autres moyens – si on me permet cette paraphrase d’un de nos grands théoriciens de « l’art de la guerre ».

Ce fut d’abord une longue, longue séquence Montebourgienne stoppée net à Florange, suivie cet été et encore aujourd’hui, par une fulgurante et omniprésence médiatique de Manuel Valls.  En ligne de mire, la prochaine présidentielle au pire, la suivante sans aucun doute. La prochaine au pire, car se serait parier sur l’échec de F. Hollande et son retrait volontaire, ce qui est hautement improbable (son retrait volontaire j’entends !), qui ne leur profiterait en rien; la suivante car ils auront tout le temps de conquérir leur parti et les électeurs de futures primaires socialistes – ils en auront l’âge aussi… Montebourg a au moins ce mérite de parler ouvertement de ses ambitions. Dans une interview à M, le magazine hebdomadaire du Monde parue vendredi, ne dit-il pas que la présidentielle est « la seule élection » à laquelle il déclare « envisager » de se présenter à l’avenir… Tout un programme! De sorte que, pour parler comme Hollande, on ne comprend rien aux paroles, postures et positions de nos deux jeunes et ambitieux ministres si on n’a pas clairement à l’esprit leur vraie cible politique. Après tout rien que de très normal !  Comme à droite, où on  parie, sans trop y croire cependant, sur un retour de Sarkozy tout en feignant de penser qu’il serait le meilleur s’il ne revenait pas, tout en se demandant s’il convient vraiment d’y penser… Enfin, juste de quoi offrir, dans ce pataquès organisé, à Fillon et Copé, NKM et Le Maire, de quoi se distinguer pour la prochaine présidentielle, au mieux pour les deux premiers  et, au pire, la suivante pour les seconds… Mais le pire étant toujours certain, on peut imaginer aussi l’intempestif retour de Sarko … Comme le dit si bien mon ami Jacques : ce suspense est insoutenable… et comme l’affirmait matinalement l’excellent Philippe Meyer : « nous vivons une époque moderne ».  Extraordinairement moderne !

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Petites réflexions sur la petite "manif" du 22 mai dans ma petite ville avant la "grande marée" populaire du 26, de J.L Mélenchon…

Petites réflexions sur la petite "manif" du 22 mai dans ma petite ville avant la "grande marée" popu

Lisant un texte publié par Gil Jouanard (celui de Claire Fourier s'en rapprochant) sur sa page Facebook le 23 mai, je pensais à la foule de manifestants  – d'ailleurs exagérément gonflée (statistique[Lire la suite]
Ce 18 mai, à Narbonne, la mémoire de Charles Trenet fut hélas profanée…

Ce 18 mai, à Narbonne, la mémoire de Charles Trenet fut hélas profanée…

Je ne connais pas ce monsieur El Assidi (dont la notoriété ne tient qu'à son statut de légataire universel de Charles Trenet), mais son rabachage perpétuel et plaintif devant la tombe du "fou chantan[Lire la suite]
Un petit bijou littéraire signé Joël Baqué : "La mer c'est rien du tout" …

Un petit bijou littéraire signé Joël Baqué : "La mer c'est rien du tout" …

            La quatrième de couverture de ce petit livre de Joël Baqué : "la mer c'est rien du tout"  (99 pages) édité chez P.O.L (excellente maison d'édi[Lire la suite]
Coup de tonnerre ! les pétroliers descendent en flammes le projet "Grand Port" de Port la Nouvelle…

Coup de tonnerre ! les pétroliers descendent en flammes le projet "Grand Port" de Port la Nouvelle…

          Le projet de création d’un "Grand Port" à Port La Nouvelle projeté par la Région Occitanie et soutenu par le Grand Narbonne est entré dans une phase[Lire la suite]
Le hijab de la présidente de l'UNEF-Sorbonne, révélateur d’une vraie fracture idéologique au sein des partis et associations de gauche…

Le hijab de la présidente de l'UNEF-Sorbonne, révélateur d’une vraie fracture idéologique au sein de

      Une nommée Maryam Pougetoux a donc été élue représentante des étudiants à l’Université Paris IV pour y représenter l’UNEF. Depuis, elle occupe dans les médias et les ré[Lire la suite]
Révolution touristique, Cucugnan crée un spot de sieste au pied du château !

Révolution touristique, Cucugnan crée un spot de sieste au pied du château !

      Je m'oblige à regarder les JT et les publicités qui les suivent pour ne pas me couper définitivement de cet "esprit public" modelé quotidiennement par leurs créateurs. [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :