Contre-Regards

par Michel SANTO

Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

 

   

Je mettais mon dernier billet en ligne – hier soir très tard – que le service abonnement de l’Indépendant me signalait la parution de l’édition du lendemain avec cette  énigmatique – et ambigüe – accroche en page d’ouverture – si je puis dire – : « Une paire Garbay Sainte-Cluque ? ». Le qualificatif manquant – pour la paire – je suis donc allé voir dans la boutique du nouvelliste de garde ce qui m’était vendu là nuitamment. Je dois dire, pour être tout à fait honnête – mais oui ! – , que, comme tout le monde ou presque dans le mundillo politique local, je savais madame Garbay, toujours membre de la majorité municipale NN conduite par Didier Mouly, que combat pourtant avec pugnacité monsieur Sainte Cluque, la tête de liste PS et de J’aime Narbonne pour les prochaines élections municipales, à la recherche d’un mandat municipal que seul ce dernier pouvait logiquement lui offrir – Perea et Granel lui ayant barré la route et madame Granier ne voulant pas d’anciens élus. Aussi n’ai-je pas été surpris par cette révélation médiatique ; pas surpris, mais tout de même, comment dire, interloqué, je dois l’avouer, par le procès en inélégance fait par la « paire » à monsieur Perea, au motif que ce dernier avait fait connaître publiquement ce « travail en commun » – et souterrain –, assez baroque, entre deux personnalités aux parcours politiques récents très opposés – euphémisme ! Procès en inélégance fait, de surcroît, si j’en crois le journaliste sollicité au sortir d’une réunion en commun – et de travail ! – de ladite « paire » au siège du PCF – ce qui ne manque pas de sel, pour une candidate (recalée) à l’investiture de la REM aux dernières législatives – où l’on « a travaillé sur le fond », au dire de toujours l’icelle « paire » ! Bref, pour en rester au jugement esthétique sur les comportements des uns et des autres, il me semble tout de même que l’élégance et la loyauté politique exigeaient de l’ancienne adjointe de Didier Mouly et toujours conseillère municipale de sa majorité, qu’elle démissionnât pour rejoindre le groupe de «J’aime Narbonne » et qu’elle le fît publiquement savoir avant de s’engager ainsi – ce qui est naturellement son droit (de s’engager !) – plutôt que de se plaindre du député Perea pour l’avoir poussé à exprimer ses véritables intentions. (Pour le coup, si je puis dire, ce dernier a fait oeuvre de clarification démocratique en sortant de l’anonymat ce genre de « petites manoeuvres »)

 

Mais le plus surprenant dans cet épisode estival du feuilleton politique local est ce propos de Monsieur Sainte Cluque qui, s’adressant par-dessus la tête du nouvelliste le rapportant, nous fait savoir qu’il pourrait finalement abandonner la première place à Marie-Noëlle Garbay ou à d’autres, dans le cadre d’un rassemblement ; « que ce ne serait pas un souci » ; « qu’il n’est pas un chef naturel » ; « que ça ne le gênerait pas d’être derrière », etc. Si je vous comprends bien Nicolas, permettez-moi cette directe apostrophe – nous nous connaissons bien et vous savez que ce n’est pas l’homme qui, dans cette occasion, est mis en cause – vous ne seriez donc pas la personne la mieux à même de rassembler. C’est ça ? Mais alors, comment se peut-il que vous ayez dépensé tant d’énergie pour obtenir les investitures de « J’Aime Narbonne » et du Ps pour déclarer, aujourd’hui, ce qu’affirmait publiquement, hier, votre collègue Catherine Bossis. Laquelle, on s’en souvient, contestait précisément votre leadership ? (J’ai une petite pensée pour elle écrivant ces lignes et l’imagine prenant connaissance de ces informations !) Puis-je me permettre enfin de vous dire, me plaçant de votre propre point de vue politique, que tout cela brouille considérablement votre image et la ligne politique que vous sembliez incarner jusqu’ici – résolument à gauche ! – ; que, tactiquement, cette « paire affichée » et ainsi commentée, me semble une faute politique ; et que je ne vois pas qui, derrière cet attelage – ou devant – pourrait vous suivre… Et pour être direct, je crois, en réalité, votre intervention conjointe avec madame Garbay surtout dictée par le souci tactique de faire plier boutique au PCF et  à madame Granier – cette dernière étant la première pièce à faire tomber ! (un objectif implicite que vise aussi l’équipe de monsieur Granel et Perea)…

Au château, pendant ce temps, on avance tranquillement ses pions… pièce à pièce !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (7)

  • Avatar

    Baleine_partie

    |

    C’est sûr qu’il y a tellement peu de business à faire dans le narbonnais que tous les requins se jettent sur un mandat électoral qui leur ramènera un substenciel émolument mensuel… Bon pas de quoi manger du homard flambé au château Yquem, mais tout de même, c’est mieux que rien… Comme dit le proverbe… Tout est bon dans le cochon… Votre ami député l’a bien compris, lui qui s’affiche sur sa page facebook entrain de fumer de magnifiques cigares de la Havane… Peut-être se prend-t-il pour Fidel Castro…

    Reply

  • Avatar

    MARTINEZ

    |

    Quel cirque Michel que ces petits arrangements contre nature . Prend on les Narbonnais pour des ou suffisamment idiots ou stupides pour avaler cette cuisine insipide. Putain mais dans quel monde vivons nous ici à Narbonne ,c’est quoi ces paniers de crabes que vous nous pressentez comme des candidats possibles ? Ceux qui sont en place ne sont pas bons, les précédents étaient mauvais, tout ceci est démontré , chiffré ,d’une clarté absolue ,comment notre ville peut s’en sortir? Michel il faut être clair, il est très agréable lire la pertinence de vos articles ,mais qu’espérez-vous ? Vous êtes expérimenté, vous avez le savoir, alors ENGAGEZ-VOUS , devenez ce Maire dont nous avons besoin. C’est ainsi que vous rendrez service à vos concitoyens ,et je vous appuierai de toutes mes forces dans l’intérêt de Narbonne. Votre belle plume doit faire place à l’intelligence et à l’épée, il faut mettre de l’ordre mais pas avec de la prose. Une force nouvelle doit naitre pour balayer prétentieuses et prétentieux qui ne peuvent que briller par la vacuité de leur parcours . Ils ont fait leurs preuves ,nous savons ce qu’ils valent, ils nous viennent du passé, aucun d’entre eux n’est capable de novation ,ils sont infertiles Michel . Il faut éradiquer ce mal chronique qui dévore notre ville ;vite un grand coup de ba

    Reply

    • Avatar

      MARTINEZ

      |

      Vite un grand coup de balai ou une gigantesque Tramontane pour assainir le paysage politique.

      Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Alphonse ! Votre commentaire est très flatteur, mais je crois vous l’avoir déjà dit : j’ai, il y a déjà longtemps, pris la décision de ne pas prendre cette voie là. J’ai trop servi à tous les niveaux de l’administration publique, pour recommencer à mon âge dans des fonctions d’élus. Je sais que ce n’est guère courageux, mais j’assume… Bien à vous, et bonne soirée Alphonse !

      Reply

  • Avatar

    Xavier VERDEJO

    |

    Bonjour,
    Très rapidement et afin que les choses soient claires. Nous avons récemment lancé un appel, diffusé dans la presse locale, au rassemblement des forces de gauche et, plus généralement, aux citoyens narbonnais, afin de construire une alternative aux gestions passées, tant celle de Jacques Bascou que celle de Didier Mouly. C’est dans ce cadre que le Parti socialiste a souhaité nous rencontrer, ce que nous avons accepté, dans la logique de notre démarche qui nous a amenés à rencontrer auparavant d’autres formations. Pas plus. Monsieur Sainte Cluque est venu avec Mme Garbay, ce qui n’était pas prévu, et lors de cette réunion, rien n’a été acté si ce n’est que nous rencontrions le PS pour la première fois depuis 14 ans. C’est trop peu à mon sens pour en tirer des conclusions… Quant à un PCF qui plierait boutique, cela n’est pas encore le cas. Les communistes seront présents aux prochaines municipales.
    Cordialement.
    Xavier VERDEJO

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Bonjour ! Merci pour ces précisions monsieur Verdejo ! Bien cordialement !

      Reply

  • Avatar

    coupeaux

    |

    dans la classe politique toujours un qui se démarque ou se fait remarque !!!mais se n’était pas du homard breton ! trop cher lol

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Coralie Haller, Université de Strasbourg Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original. Des vignobles vallonnés à perte de [Lire la suite]
Pourquoi  cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Pourquoi cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

  Je fais pourtant l'effort intellectuel et moral pour contrarier ma répugnance naturelle pour ce genre de chasse à l'homme savamment orchestrée par Médiapart, mais les meutes soulevées à [Lire la suite]
Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

        C’est un café à l'ancienne en plein coeur du village. Son intérieur est celui d’un bateau. Sobre. Comme ceux qui naviguent au loin. Sa terrasse, à angle droit, s’étend s[Lire la suite]
Des "corbeaux", des amis et des hommes !

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

        Notes : 1) Affaire" de Rugy. Vérifié dans ma vie professionnelle : on n’a pas d’amis en politique. Conséquemment la sagesse commande de ne jamais inviter à d[Lire la suite]
Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

            En attendant la nomination de monsieur Edwy Plenel à la tête du ministère de La Vertu Publique, il serait judicieux de ne plus en nommer d[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : la REM entre dans la danse et le siècle (!)

Municipales2020 à Narbonne : la REM entre dans la danse et le siècle (!)

        Fin de l’insupportable attente. Sur la Place du Forum  (évidemment !) le voile a été enfin levé sur cet énigmatique code romain XXI placardé par les « marcheurs loc[Lire la suite]
  
2006-2016 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :