Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne ! Mais qui réfléchit aux conséquences de l’externalisation de ses « services publics » ?

     

Voilà, c’est fait ! Le siège du Grand Narbonne (et les services) va quitter le centre ville pour s’installer à sa périphérie (au sein d’une zone d’activités – et commerciale). Jeudi dernier, Jacques Bascou, son président a évoqué en effet l’achat des bâtiments (et des parkings) de la CCI, pour un déménagement complet en 2020. Certes les arguments qui plaident en faveur de cette opération ne manquent pas : étroitesse des locaux de l’actuel siège (celui de l’ancienne Banque de France); espaces peu fonctionnels etc.

De cela je ne discuterai pas pour plutôt mettre l’accent sur un point rarement évoqué dans ce genre de transfert d’activités de services : à savoir l’impact sociétal et économique sur des villes menacés par la dépression économique et sociale de leurs centres historiques.Narbonne, comme d’autres villes moyennes, est victime de ce phénomène consécutif entre autres à des politiques urbaines ayant favorisé l’implantion de grands centres commerciaux et de services à sa périphérie. Avec une exception cependant : la modernisation et l’extension de son hôpital in-situ (décision qui, a posteriori, fait figure d’exemple d’une grande modernité). À contrario, la polyclinique, elle, va déménager sur le zone d’activité de Montredon. Mais a-t-on mesuré l’impact économique de cette décision sur le centre ville et son économie générale ? Et s’est-on inquiété des investissements souhaitables sur ces lieux bientôt désertés, autres que les habituels programmes immobiliers ? La réponse est hélas dans la question.

Prenons à présent un cas d’école ! Dans le débat sur la création d’une nouvelle gare TGV, qui a posé la question de savoir s’il était vraiment nécessaire de revendiquer une nouvelle gare à plus de 100 millions d’euros sur le territoire de la commune de Montredon, alors que les études de Réseau Ferré de France démontrent que, sous réserve d’aménagements (possibles) au coût dix fois moins élevé, la gare de Narbonne pouvait accueillir le trafic induit par une nouvelle ligne à grande vitesse ? À ma connaissance, ce débat n’a pas jamais été posé en ces termes alors que l’enjeu urbain et économique pour la ville centre et son quartier de la gare est considérable.

Pour en revenir au futur-ancien siège de l’Agglo, n’est-il pas déjà temps de réfléchir à ce qui pourrait advenir de ses locaux (magnifiquement art déco). Près de la Médiathèque, sur le grand axe culturel qui mène au MuReNa en passant par l’espace Monumental et le Théâtre, ne pourraient-ils pas être mis, par exemple, au service d’un programme culturel mixant entreprises, associations, acteurs académiques et de la recherche ? L’objectif étant de décloisonner, de mettre en lien les parties prenantes publiques et privés du territoire pour, ensemble, produire de la valeur économique et sociétale.

Dans le même esprit, il est particulièrement regrettable que le magnifique site d’un ancien couvent situé dans le coeur de ville, antérieurement occupé par des services hospitaliers l’ayant déserté pour s’installer à la périphérie, reste désespérément vide. Là encore, pendant cette période de vacance, pourquoi ne pas en faire un lieu d’hybridation au service du développement économique et sociétal de la ville et de son territoire environnant…

Je sais bien que les réponses aux dernières propositions énoncées ici ne vont pas de soi ; qu’elles posent de sérieux problèmes juridiques et financiers. Mais avant de s’en inquiéter encore faudrait-il, d’abord, prendre conscience des conséquences sur l’économie générale d’un centre ville de l’externalisation de ses « grands » services publics… Et, à défaut de les y maintenir, programmer des initiatives pour en compenser les « pertes » économiques, sociales et financières…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Camus Thierry

    |

    Encore une fois Monsieur Santo , votre papier est excellent et pose des questions de fond . J’ai l’impression pour ne pas dire une certitude que nos politiques locaux font tout leur possible pour tuer le centre ville . Nous sommes en droit de nous poser des questions . Personnellement , je ne me fais aucune illusion sur l’intelligence de Mr Bascou qui m’a adressé une lettre de menace en recommandé , suite à l’article paru dans la presse à propos du marché public de la mediatheque attribué à une librairie Lyonnaise . Que des librairies Narbonnaises disparaissent , c’est le cadet de ses soucis , son intérêt pour la culture et le livre reste à démontrer , je ferme la parenthèse . Cela va se payer tôt ou tard , être administré par ce genre de personnages , les citoyens Narbonnais en ont assez . Hélas , le pire risque d’arriver , il n’y qu »a voir ce qui est advenu à Béziers . Espérons que des hommes et des femmes de bonne volonté, qu’ils soient de gauche ou de droite se lèvent pour dire Basta , cela suffit .

    Reply

  • baleine_rieuse

    |

    Monsieur SANTO,

    Vous avez le don pour réveiller le cétacé qui sommeille tranquillement dans les eaux troubles de la Robine.

    Je ne vous ferai pas l’honneur de vous affubler du sobriquet de chroniqueur des chiens écrasés même si ma conscience écologique se rapproche plus de celle de Monsieur BORIE que de la vôtre.

    Vous semblez vous étonner du manque de lucidité qui semble faire défaut à Monsieur BASCOU, pour délocaliser les locaux du grand Narbonne, mais franchement de vous à moi, est ce que les hommes politiques de la Narbonnaise sont à la hauteur?

    Est ce que celui qui a eut la bonne idée d’implanter une usine de conversion d’uranium à 2 kms du centre de sa ville trouve grâce à vos yeux? il a condamné sa cité antique pour des millions d’années à une présence intempestive de radionucléides de toutes sortes (peut être aurez vous l’outrecuidance de dire que ces dernières sont bonnes pour la santé! ).

    Alors j’ai une question à vous poser? une fois que TDN en 2019 recrachera son million de mètres cubes quotidien de fumées nocives, toxiques et radioactives dans les airs, que vaudra le centre ville de Narbonne? et même que vaudra l’agglomération Narbonnaise?

    Plus un kopeck, plus un rouble, plus une roupie de sansonnet, plus rien….et sans trop me tromper, vous allez voir la mauvaise publicité qui sera faite sur l’accumulation des déboires du procédé THOR, qui mettra des années avant d’être opérationnel…elle est loin la belle époque où l’on parlait de la comurhex comme d’une petite usine chimique sans grand intérêt…(enfin pas pour tout le monde).

    In Vino Veritas! votre ami BASCOU aura lui aussi contribué (comme tous les autres) à mettre l’estocade finale à ce magnifique territoire qui avait tant d’atouts….

    Vous voulez peut être aussi qu’on parle de la gare TGV de Montredon??? A l’heure où le réchauffement climatique est plus que d’actualité, il est tout de même visionnaire de préparer la migration des populations des bords de la Mare Nostrum, à moins que vous aussi ne soyez climato-septique et dans ce cas là, un marocain au CODERST de l’Aude vous est d’ores et déjà réservé…

    Rappelez vous de l’épisode des wagons remplis d’acide fluorhydrique qui se sont couchés sur la voie en gare de Narbonne, et l’évacuation d’une moitié de la ville pour les remettre sur de bons rails si vous me permettez l’expression…

    Pensez vous qu’il faille faire circuler encore plus de trains dans cette gare qui n’a plus d’âge, même les cheminots vous diront qu’ils ont peur chaque samedi quand les wagons remplis d’UF4 partent pour Tricastin ! Et faut il pénaliser le transport à vocation nationale à chaque fois qu’un rail a la bonne idée de se faire la malle en gare de Narbonne?

    Allons donc Monsieur SANTO! vous ni pensez pas ! une gare à Montredon ça va dynamiser le territoire! on pourra même construire un tramway qui partira de Narbonne pour acheminer les flots incessants de voyageurs dans cette gare flambante neuve où le fleuron du transport ferroviaire embarquera tous ces braves gens pour un voyage in-OUI ! et pour financer tout ça me direz vous? ben on n’aura qu’à demander une rallonge à qui vous savez…la petite usine sans grand intérêt…

    Par les temps qui courent, et la froideur hivernale, enfoncer des portes ouvertes, ce n’est ni bon pour la santé, ni bon pour le climat….je vous souhaite de joyeuse fêtes…bien au chaud de préférence.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Vous m’avez bien fait rire, chère baleine. Vous méritez bien ce qualificatif de rieuse… Encore que je n’ai strictement rien compris à cette vespérale logorrhée. Malgré ce, je valide votre commentaire. Nul doute que mes lecteurs apprécieront en effet la rigueur de vos arguments et la qualité formelle de leur exposé. Merci encore pour ce bon moment ! PS : quittez vite ce territoire avant qu’il ne soit trop tard.

      Reply

  • Baleine_blasée

    |

    Pourquoi devrais je quitter le territoire, la terre où je suis née ? L’actualité prouve que face à des gens déterminés, le gouvernement recule à Notre Dame des Landes…il pourrait en être de même à Narbonne si les gens se sentaient un peu plus concernés par leur santé et leur terre.
    Quand tout le monde sera parti ou mort, qui lira vos articles ? Venant d’une personnalité qui a exercé les plus hautes fonctions dans un grand ministère j’attendais mieux….

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

"Le Monde" déraille en annonçant "une mobilisation sociale d'ampleur" !

"Le Monde" déraille en annonçant "une mobilisation sociale d'ampleur" !

Le Monde n’est plus un journal de « référence ». Cela est désormais admis, même chez ceux qui comme moi, par nostalgie d’une époque où je me précipitais au kiosque du métro Solférino pour y acheter « [Lire la suite]
Carte postale : Un samedi matin au marché aux livres de Montpellier, le passé vint à ma rencontre…

Carte postale : Un samedi matin au marché aux livres de Montpellier, le passé vint à ma rencontre…

        Samedi, rendez-vous à Montpellier avec Jean-Claude et Francine, "des amis de plus de quarante ans" , – de mes premières années professionnelles  en région parisie[Lire la suite]
Quand "l'immobilier" est en bonne santé les départements se portent mieux !

Quand "l'immobilier" est en bonne santé les départements se portent mieux !

      Les départements se partagent cette année 11,5 milliards d'euros de droits de mutation à titre onéreux (DMTO) [1] perçus en 2017. 1,7 milliard d'euros de plus que l[Lire la suite]
Alain Perea, député LREM de l'Aude, était l'invité de Radio Barques : Décryptage !

Alain Perea, député LREM de l'Aude, était l'invité de Radio Barques : Décryptage !

        Samedi dernier, nous recevions, Jean Claude Julès et moi, sur Radio Grand Sud FM (Radio Barques), le député LREM de la deuxième circonscription de l'Aude, Ala[Lire la suite]
Il y a une évolution matri… [de nos sociétés] à définir, selon Emmanuel Todd !

Il y a une évolution matri… [de nos sociétés] à définir, selon Emmanuel Todd !

        On sait l'attention portée par l’historien et anthropologue Emmanuel Todd à l’éducation, à la famille et à la religion pour comprendre les sociétés contempora[Lire la suite]
Frappes en Syrie : On a les convergences que l'on mérite !

Frappes en Syrie : On a les convergences que l'on mérite !

        Mélenchon, Besancenot, et d'autres, veulent que les luttes convergent pour faire tomber ce gouvernement, les voilà convergents avec Philippot, Boutin, Dupo[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :