Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne, Perpignan et Béziers dans le flop 7 des villes de plus de 50 000 habitants !

 

boardok.png

   

Le Figaro a mesuré la vitalité économique de 113 villes métropolitaines de plus de 50.000 habitants, au moyen de nombreux indicateurs socio-économiques. Bilan: Cergy l’emporte, Calais ferme le classement. Et Narbonne me dirait-vous ? Au 107ème rang, elle échappe de peu au flop 5. Perpignan suit au 108ème et Béziers au 110ème. Rien de bien nouveau, hélas ! , mais qu’il est bon de rappeler ici ; ne serait-ce que pour s’indigner du ridicule des petites polémiques politiciennes locales quasi journalières en regard de cette lourde et brutale réalité  socio-économique . Une réalité qui devrait obliger nos élus de la Ville et du Grand Narbonne à s’engager dans une politique résolument collaborative plutôt qu’à se chamailler, comme encore récemment, sur l’absence du logo de Narbonne sur les affiches du RCNM collées sur le derrière des bus du prestataire de service, Kéolis, de l’Agglo…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    camus thierry

    |

    Étonnant non comme disait le regretté Pierre Desproges . Tous les Narbonnais connaissent et subissent le dynamisme virulent de nos chers élus de la mairie comme du Petit Narbonne (l’agglo quoi) . Ils dépensent une énergie folle à se chamailler dans le bac à sable . Leurs forces s’épuisent dans des guéguerres sans fin et il ne reste plus rien pour le pauvre citoyen Narbonnais . Nous avons la chance d’avoir une magnifique cathédrale , allons ensemble déposer un cierge , on ne sait jamais .

    Reply

  • Avatar

    Alphonse MARTINEZ

    |

    Pour résumer du côté de l’agglo , il me semble que le terme exact serait « vite alités » , c’est le privilège de ceux qui s’épuisent dans le bac à sable , ils vivent dans un grand confort alors l’économie ils n’en ont rien à foutre .Prendre sans entreprendre telle est leur devise .

    Reply

  • Avatar

    fred

    |

    rappelez-vous les slogans de Mouly père dans les années 80s 90s
     »j’aime cette ville, elle a du punch »  » Narbonne carrefour de l’Europe du Sud » …… ben voilà !
    37 ans de gestion (sclérose) NN, et avec les 6 ans de Mouly fils ce sera …. la continuité
    Dire que certains vénèrent encore cette période !!! ???

    Le terme  »maire bâtisseur » m’a toujours laissé … perplexe, Frêche, les Baudis oui, ont été des maires bâtisseurs, il suffit de voir le villes, mais pas les Mouly

    …… mais la salle multimodale va tout arranger, vous verrez !!!!! ;)

    Reply

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

      Petite suite à mon billet d’hier sur le petit « mundillo » politique narbonnais. Peu d’observateurs l’ont relevé, mais, parmi les soutiens de madame Granier-Calvet, fig[Lire la suite]
Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :