Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne, Perpignan et Béziers dans le flop 7 des villes de plus de 50 000 habitants !

 

boardok.png

   

Le Figaro a mesuré la vitalité économique de 113 villes métropolitaines de plus de 50.000 habitants, au moyen de nombreux indicateurs socio-économiques. Bilan: Cergy l’emporte, Calais ferme le classement. Et Narbonne me dirait-vous ? Au 107ème rang, elle échappe de peu au flop 5. Perpignan suit au 108ème et Béziers au 110ème. Rien de bien nouveau, hélas ! , mais qu’il est bon de rappeler ici ; ne serait-ce que pour s’indigner du ridicule des petites polémiques politiciennes locales quasi journalières en regard de cette lourde et brutale réalité  socio-économique . Une réalité qui devrait obliger nos élus de la Ville et du Grand Narbonne à s’engager dans une politique résolument collaborative plutôt qu’à se chamailler, comme encore récemment, sur l’absence du logo de Narbonne sur les affiches du RCNM collées sur le derrière des bus du prestataire de service, Kéolis, de l’Agglo…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • camus thierry

    |

    Étonnant non comme disait le regretté Pierre Desproges . Tous les Narbonnais connaissent et subissent le dynamisme virulent de nos chers élus de la mairie comme du Petit Narbonne (l’agglo quoi) . Ils dépensent une énergie folle à se chamailler dans le bac à sable . Leurs forces s’épuisent dans des guéguerres sans fin et il ne reste plus rien pour le pauvre citoyen Narbonnais . Nous avons la chance d’avoir une magnifique cathédrale , allons ensemble déposer un cierge , on ne sait jamais .

    Reply

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    Pour résumer du côté de l’agglo , il me semble que le terme exact serait « vite alités » , c’est le privilège de ceux qui s’épuisent dans le bac à sable , ils vivent dans un grand confort alors l’économie ils n’en ont rien à foutre .Prendre sans entreprendre telle est leur devise .

    Reply

  • fred

    |

    rappelez-vous les slogans de Mouly père dans les années 80s 90s
     »j’aime cette ville, elle a du punch »  » Narbonne carrefour de l’Europe du Sud » …… ben voilà !
    37 ans de gestion (sclérose) NN, et avec les 6 ans de Mouly fils ce sera …. la continuité
    Dire que certains vénèrent encore cette période !!! ???

    Le terme  »maire bâtisseur » m’a toujours laissé … perplexe, Frêche, les Baudis oui, ont été des maires bâtisseurs, il suffit de voir le villes, mais pas les Mouly

    …… mais la salle multimodale va tout arranger, vous verrez !!!!! 😉

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

                  Pendant que les médias et la classe politique en "font des tonnes" sur la pseudo affaire d'État Benalla, paraît [Lire la suite]
Alexandre Benalla ! un cas d'école sur les relations complexes - et perverses - entre pouvoir politique, administrations et médias…

Alexandre Benalla ! un cas d'école sur les relations complexes - et perverses - entre pouvoir politi

  Thierry Pfister, cet ancien journaliste du journal le Monde, qui écrivit aussi, après son passage au cabinet de Pierre Mauroy, alors premier "Premier ministre" du Président Françoi[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :