Norman Foster à Narbonne!

Midi Libre, ce matin : « Selon nos sources, c’est Norman Foster, architecte de renommée mondiale, qui a été retenu à l’hôtel de Région, parmi les cinq derniers candidats en lice, pour la maîtrise d’œuvre du Musée de la Romanité de Narbonne. »

01(@Foster+Partners)_B

Une bonne nouvelle, quoique l’on pense de l’opportunité de ce projet. J’ai toujours défendu l’idée, sans être écouté ni entendu par ceux qui détenaient le pouvoir à l’époque, que la signature d’architectes de renommée internationale comme Foster, Nouvel, Bofill, Wilmotte ou Kurokawa  valaient, en termes de notoriété, tous les festivals Trenet du monde, par exemple.

Ce qu’avaient compris George Frêche, à Montpellier, et Jean Bousquet, à Nîmes, qui n’ont pas hésité, dès leur installation aux commandes municipales, à confier  aux plus grands noms de l’architecture mondiale la conception et la réalisation de projets emblématiques de leurs cités. Leurs « images » circulent depuis dans des revues haut de gamme sur toute la planète, assurant ainsi à ces deux villes une promotion exceptionnelle. Elles, qui végétaient alors dans un poussiéreux anonymat provincial, présentent désormais un visage urbain attrayant où la modernité et le talent côtoient dans la plus grande harmonie les plus prestigieuses créations du passé. Comme le  prouve ce Carré d’Art,  à Nîmes,  signé Norman Foster.

Espérons donc que cette initiative régionale marque le début d’une nouvelle ère dans la politique urbaine de Narbonne. Que nous voudrions plus ambitieuse, plus moderne aussi. Pour ce faire, ne pas hésiter à la sortir enfin des mains et du pouvoir des seuls ingénieurs et architectes locaux et à affronter tous les conservatismes politiques et culturels…

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Les Halles de Narbonne : « Plus beau marché de France ! »
                Je.6.2022 Les Halles sont à Narbonne ce que l’andouille est à Vire et la bêtise à Cambrai : sa carte d’identité hexagonale. Et l’été, nous […]
    Aucun commentaire
  • Parfois un cyprès pousse en toi…
      Me.29.6.2022   9h30, devant la petite porte de l’ancienne entrée du cimetière de l’Ouest, cet admirable cyprès qui toujours plus haut par delà tout oubli s’élance et s’étire jusqu’au […]
    Aucun commentaire
  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    3 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :