Contre-Regards

par Michel SANTO

“Occitanie”, mémoire d’écran | Contre-Regard.com

ina-contrer-regard


En 1937, Raymont-Millet réalisa dans le cadre d’une série du ministère de l’Agriculture le documentaire Occitanie Terre d’Aude.

Le documentaire donne à voir les villes, les campagnes et les rivages de l’Aude. Vous pouvez le visionner sur le site de l’Institut National de l’Audiovisuel ici  en cliquant sur « Occitanie »

Le directeur de la photographie en est le tout jeune René Clément, alors âgé de 24 ans. Il n’a pas encore réalisé ses grands films que sont La bataille du rail (1946), Jeux interdits (1952), Monsieur Ripois (1954), Plein soleil 1960) ou encore Paris brûle-t-il (1966), mais sa patte artistique est déjà là et contribue à la poésie du film, qui est bien plus qu’un simple document descriptif.

Occitanie est un film à l’écriture cursive, un road movie avant l’heure qui nous livre les images et les ambiances d’un monde disparu et d’une beauté cinglante. Il y a comme un vertige d’incrédulité à voir la vie des pêcheurs de l’étang de Bages, les enfants envahir les rues de Narbonne, ou encore surgir la silhouette encore médiévale des villages des Corbières.

A peine âgé de 79 ans, ce film est un document de premier plan pour les historiens, qui ne peuvent plus se contenter des seuls documents écrits, et qui font de plus en plus appel aux archives audiovisuelles.

Créer des archives audiovisuelles au présent, c’est possible et c’est même le projet en cours et sans fin d’Ecran Local, animé et nourri par le vidéaste Stéphane Kowalczyk. Pour une ballade nomade sur le site, c’est ici  en cliquant sur « Ecran Local »


 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas à lire aussi les billets proposés ci-dessous !

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

"Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes…"

"Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes…"

      En 1840, dans « De la Démocratie en Amérique », Alexis de Tocqueville décrit le « despotisme nouveau » qui gangrène, à ses yeux, la démocratie naissante. Nos penseurs qui se p[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : "Narbonne, Impulsion Citoyenne" veut faire la nique au réel…

Narbonne ! Municipales2020 : "Narbonne, Impulsion Citoyenne" veut faire la nique au réel…

    Et de sept ! Avec la liste Narbonne, Impulsion Citoyenne (N.I.C), qui tente d’occuper le créneau de la gauche de la gauche ; et faire la nique à N.E.C : Narbonne En Commun (PC,PS…) con[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 :  Ça suffit, vraiment ça suffit !

Narbonne ! Municipales2020 : Ça suffit, vraiment ça suffit !

Ça suffit, vraiment ça suffit ! J’entends, sortant de la bouche de prétendants au trône municipal que  Narbonne serait « en faillite », « en ruine » ou « en train de mourir ». Et pourquoi pas men[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : La liste sans surprises de Didier Mouly…

Narbonne ! Municipales2020 : La liste sans surprises de Didier Mouly…

Nouveau Narbonne      C’est en fin d’après midi que Didier Mouly va présenter la liste des candidats qu’il va conduire en mars prochain pour tenter de conserver son mandat de maire. [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : le député Perea sort du bois et tire à la "sulfateuse"…

Narbonne ! Municipales2020 : le député Perea sort du bois et tire à la "sulfateuse"…

      le 13 janvier, je titrais un de mes billets : « Narbonne ! Municipales2020 : morne campagne… ». J’avais le sentiment en effet qu’y flottait un air d’aimable c[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : des vélos et du bio pour toutes - les listes !

Narbonne ! Municipales2020 : des vélos et du bio pour toutes - les listes !

Ben ! voilà donc une liste — la sixième — 100% verte. En attendant la septième, rouge et jaune ? Plus de 200 candidats au statut de conseiller municipal : un record ! Pour des élections qui devaient m[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio