Contre-Regards

par Michel SANTO

Ordre des Architectes en Occitanie : Police des prix, barème obligatoire, mesures de rétorsion…

 
capture-de28099c3a9cran-2019-10-02-c3a0-14.06.38

Illustration cf Éric Landot 02 Oct. 2019 blog Landot et associés.

 

On s’en doutait un peu, mais voilà qui ne sera plus tenu au “secret professionnel” en usage dans les relations entre architectes et collectivités locales. L’Autorité de la concurrence vient en effet d’ouvrir les plis, si on peut dire, en infligeant une amende record à  l’Ordre des architectes : 1,5 million d’€ “pour avoir « mis en place, diffusé et fait respecter un barème d’honoraires applicables aux architectes intervenant dans les marchés de maîtrise d’œuvre publics ​», alors que dans ce secteur, la fixation des honoraires est libre. Pire, par quatre de ses conseils régionaux : Hauts-de-France, Centre-Val de Loire, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Ordre a non seulement diffusé un barème de prix, mais aussi instauré une « ​police des prix ​», avec des mesures de rétorsion pour les architectes qui ne respectaient pas le barème, comme des convocations en procédure de discipline qui ont parfois donné lieu à des blâmes et même des radiations temporaires. Et pour couronner le tout, l’Ordre a été jusquà créer un site internet pour permettre aux architectes de signaler des tarifs prétendument trop bas pratiqués par leurs confrères. Quand on connait l’importance de la commande publique dans le secteur du Bâtiment dans une région comme la nôtre, on imagine assez ce que ce genre d’entente, de fait, entre collectivités locales et architectes a pu coûter aux contribuables tout en garantissant des marges substancielles aux entreprises prestataires de maîtrise d’oeuvre… Mais chutttt !

*Décision du 30 septembre 2019 de l’Autorité de la Concurrence (ici)

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    Martinez

    |

    Merci Michel excellente nouvelle. Il serait intéressant de connaître le montant total des honoraires d’architecte payés par la ville ; toutes prestations confondues , ceux qui ont eu le chantier et ceux qui ont été écartés. Secret ou pas secret ? Un cordial saludo desdé Benidorm.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :