Contre-Regards

par Michel SANTO

Ordre des Architectes en Occitanie : Police des prix, barème obligatoire, mesures de rétorsion…

 
capture-de28099c3a9cran-2019-10-02-c3a0-14.06.38

Illustration cf Éric Landot 02 Oct. 2019 blog Landot et associés.

 

On s’en doutait un peu, mais voilà qui ne sera plus tenu au “secret professionnel” en usage dans les relations entre architectes et collectivités locales. L’Autorité de la concurrence vient en effet d’ouvrir les plis, si on peut dire, en infligeant une amende record à  l’Ordre des architectes : 1,5 million d’€ “pour avoir « mis en place, diffusé et fait respecter un barème d’honoraires applicables aux architectes intervenant dans les marchés de maîtrise d’œuvre publics ​», alors que dans ce secteur, la fixation des honoraires est libre. Pire, par quatre de ses conseils régionaux : Hauts-de-France, Centre-Val de Loire, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Ordre a non seulement diffusé un barème de prix, mais aussi instauré une « ​police des prix ​», avec des mesures de rétorsion pour les architectes qui ne respectaient pas le barème, comme des convocations en procédure de discipline qui ont parfois donné lieu à des blâmes et même des radiations temporaires. Et pour couronner le tout, l’Ordre a été jusquà créer un site internet pour permettre aux architectes de signaler des tarifs prétendument trop bas pratiqués par leurs confrères. Quand on connait l’importance de la commande publique dans le secteur du Bâtiment dans une région comme la nôtre, on imagine assez ce que ce genre d’entente, de fait, entre collectivités locales et architectes a pu coûter aux contribuables tout en garantissant des marges substancielles aux entreprises prestataires de maîtrise d’oeuvre… Mais chutttt !

*Décision du 30 septembre 2019 de l’Autorité de la Concurrence (ici)

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    Martinez

    |

    Merci Michel excellente nouvelle. Il serait intéressant de connaître le montant total des honoraires d’architecte payés par la ville ; toutes prestations confondues , ceux qui ont eu le chantier et ceux qui ont été écartés. Secret ou pas secret ? Un cordial saludo desdé Benidorm.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et du Travail…

Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et d

    Il faut bien le reconnaître, le Palais des Arts des Sports et du Travail a toujours fait l'objet d'un rejet esthétique, culturel et politique de la part des élus de droite et de gauche [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :