Contre-Regards

par Michel SANTO

Peillon lagaffe?

Vincent Peillon a-t-il vraiment, comme le prétend, pour s’en réjouir, Laurent Joffrin dans son édito de  Libération : « En réunissant un arc-en-ciel politique qui va du Modem au PCF, en passant par les Verts et les Radicaux de gauche, cristallisé la seule orientation stratégique qui puisse rendre un début de crédibilité au camp du changement social : la Grande Alliance, celle-là même que nous réclamions dans ces colonnes après les européennes. » ?Je n’en suis pas certain. Déjà, placer sur l’arc en ciel de cette nouvelle alliance Robert Hue (qui ne représente que lui-même, comme en son temps Charles Fiterman – quelqu’un a-t-il de ses nouvelles au fait ?) et madame Taubira  ( pour qui j’ai le plus grand respect- mais qui, a désespérément chercher une structure d’accueil, finira bien par se perdre) c’est prendre le bateau de Noë auquel fait allusion l’éditorialiste de ” Libé ” pour un bateau ivre. Quant à Daniel C.B et Martine de S, un esprit mieux inspiré (restons dans les références bibliques de Joffrin…) aurait pu relever qu’en leur faisant cadeau de cette tribune marseillaise, dans un contexte politique interne au PS marqué par une dispersion frisant l’anarchie, Vincent Peillon leur offrait sur un plateau l’occasion de gagner des parts de marché dans un électorat de gauche déboussolé tout en aggravant la pagaille dans son parti. Car on n’aurait garde d’oublier que l’enjeu pour le MODEM reste toujours d’arriver en deuxième position à la prochaine présidentielle et que les Verts « cohnbétisés » ne rêve que de casser l’hégémonie des socialistes aux futures élections régionales. Dans cette course à ” la direction ” des gauches et du centre , contrairement à ce qu’affirme la ” vox médiatique “, c’est Peillon qui s’est fait instrumentaliser. Et  «  son coup de génie »  ,selon Midi Libre, pourrait bien s’avérer n’être qu’un maladroit «  coup de pied de l’âne. »

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

    Nicolas Bouvier, dans « Les chemins de Halla San », note que « les trois divinité de l'île de Chedju (Corée du Sud) s’appellent Ko, Yang, et Puh. Puh, comme on le devine à l’oreill[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

    Laissons de côté, pour le moment, le nombre d’arbres ou de trottinettes par habitant (je plaisante), pour nous intéresser à ce qui me semble, s’agissant des politiques environnem[Lire la suite]
Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

    Novembre ! Dimanche 17. Je déteste cette expression : "A ne manquer sous aucun prétexte". Elle clot toujours une invite à voir une expo, un film ; lire un livre, goûter un vin ;[Lire la suite]
L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques…

L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques

          L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques — au mieux les trois à la fois — pour persévérer dans son [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

      Jeudi dernier, notre Alphonse, qui se présente modestement, à lui tout seul, sous l'étiquette "Je suis Narbonne", nous invitait à trinquer "en toute convivialité" dans [Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio