Contre-Regards

par Michel SANTO

Poison d’avril de crise !

 

485_poisson_crise.JPG

 

 

Un gros titre barre la « Une » du Monde : « L’électorat de droite se radicalise ». Et le spectre de la menace fasciste est brandi. Qui ne fait plus trembler personne ! A l’exception de ceux qui affublent les opposants à la politique du gouvernement et du Président d’un piteux béret basque et d’une répulsive Francisque. Grosse ficelle pour ne point parler d’une vraie « menace » politique : la conjonction d’une partie de l’électorat de gauche avec celui du FN. Comme lors de la dernière élection partielle… Ou bien des fractures dans « la majorité » politique au pouvoir. Comme au Sénat… Mais aussi les « insultes » de Mélenchon et de Montebourg régulièrement adressées au locataire de Matignon. Dont on se demande s’il dirige bien ce gouvernement. Sans oublier les nombreux députés du PS, qui par la voix de Cherki, n’envoient pas que des mots doux et des « merci » à l’Elysée et à Bercy…Et enfin, il faut aussi le noter, une exaspération chez les électeurs de droite radicalisés sur des « sujets » de sociétés. On ne le redira jamais assez ! Le drame aujourd’hui est que faiblement élu sur le rejet de son prédécesseur et celui de la crise, avec des promesses intenables et un « programme » classiquement redistributif, Hollande et ses amis font une politique de plus en plus ouvertement « social libérale ». Un grand écart idéologique, un « oxymore » politique ! Pour le combler et nous faire un « récit » cohérent, il lui faudrait évidemment changer de majorité et s’allier conséquemment au centre droit. Aujourd’hui, impossible ! Demain, je n’en sais rien ! En politique en effet, on le sait, cela et le pire sont  possibles . Qui pouvait imaginer, hier, la chute d’un virtuel Président de la République dans la « suite » d’un luxueux  Novotel ?

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • pibouleau

    |

    « ..la conjonction d’un électorat d extrême droite et d’extrême gauche »

    faire l’amalgame entre ces deux electorats est d’une évidente mauvaise foi. J’ai voté Mélenchon ce n’est pas pour autant que j’adhère au Bleu Marine

    que Jean-Luc, est un des raares sinon le seul a affronter

    Faut toujours etre vigilant face aux fafs qui sommeille toujours quelques part chez tout un chacun

    pour les reste je partage l’analyse de MS. Que l’andouille de Corrèze tombe le masque et assume son « social-libéralisme » ou SOCIALISME LIBERAL cé quoi ce truc

    et qu’il fasse alliance avec les Borloo et autres mouis du genous

    l espace politique n en sera que plus clarifié

    assez d’un PS focul qui déshonore le mot : socialisme

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Marcher dans une ville, c'est penser… avoir été quelque part, même si on ne sait pas où…

Marcher dans une ville, c'est penser… avoir été quelque part, même si on ne sait pas où…

      À La fin des années 1970, Tout va mal dans la vie de Paul Auster. Son mariage se déglingue ; l’argent manque, l'inspiration et la force d’écrire des fictions, aussi. Il[Lire la suite]
Au Château , on veut sauver les librairies indépendantes…

Au Château , on veut sauver les librairies indépendantes…

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :         Lire aussi : "À Narbonne, comme ailleurs, des librairies indépendantes de centre-ville menacées…" en cli[Lire la suite]
Bruxelles, formes d’une ville en forme…

Bruxelles, formes d’une ville en forme…

    Marie Demunter et Laurent Bonneau publient Bruxelles, un livre de photos et dessins dont le sujet est la capitale de la Belgique et de l’Europe. On avait déjà vu Laurent Bonneau[Lire la suite]