Pour Hollande, le front social semble plus risqué que le front syrien !…

 

 

 

66877_aj_m_2184.jpeg

 

Si M. Ayrault peut espérer éviter une levée de boucliers générale à l’automne, il est cependant certain que sa réforme du financement des  » retraites » ne sera pas durablement bouclée cet hiver encore. Comme les précédentes! D’abord parce qu’elle est fondée sur des hypothèses notoirement carfelues :une croissance annuelle de 1,6 % d’ici à 2020 et un niveau de chomâge de long terme à 4,5 % de la population active ( on peut rêver ! ) ; ensuite parce qu’elle ne traite que d’un tiers seulement du problème global du financement des retraites. Comme toujours, en effet , l’impasse est faite sur le déficit du régime des fonctionnaires et des régimes spéciaux (8 milliards d’euros au moins ), qui continuera donc à creuser celui de l’Etat; impasse a laquelle il faut ajouter celle des régimes de retraites complémentaires (de l’ordre de 5 milliards à l’horizon 2020), qui est renvoyée aux partenaires sociaux, priés de s’en débrouiller  . Peu d’équité donc et rien de durable comme claironné dans tous les médias. A ce propos, de clairon, la posture  de notre chef des armées ne craint pas le ridicule: à l’entendre en effet  il disposerait des moyens et des armées d’Obama  !  À mettre ainsi en relation les postures affichées sur le front social et le front syrien, on se dit que, pour notre exécutif ,  le premier semble autrement plus risqué que le second. Et que les coups de menton guerriers d’Hollande masquent mal son peu de courage politique quand il s’agit de mener la guerre pour retrouver de la croissance et de l’emploi…

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (1)

  • Avatar

    raynal

    |

    En 1938 et juste après les honteux accords de Munich ou l’ on accordait a Hitler le droit de depecer la Tchécoslovaquie, je ne sais plus quel homme politique Français (georges Mandel…peut
    etre ? ) avait dit a propos de Daladier et Chamberlain.

     »Ils ont préféré le déshonneur a la guerre, ils auront ET la guerre ET le déshonneur  »

    Transposons (toutes proportions gardées )avec nos valeureux gouvernants, ces petits apologistes du  »courage fuyons  » érigé en modèle de gouvernance.

    Ils ont préféré le déshonneur a la defaite aux municipales, ils auront ET la défaite ET le déshonneur.

    Ce pouvoir de vélléitaires, d’hypocrites et de menteurs restera sans doute parmi les plus lamentables que la 5eme republique ait connu.

    Il nous reste a envahir la Syrie tous seuls comme des grands, avec un peu de chance ça les fera remonter a 25 pour cent dans les sondages….

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Les Halles de Narbonne : « Plus beau marché de France ! »
                Je.6.2022 Les Halles sont à Narbonne ce que l’andouille est à Vire et la bêtise à Cambrai : sa carte d’identité hexagonale. Et l’été, nous […]
    Aucun commentaire
  • Parfois un cyprès pousse en toi…
      Me.29.6.2022   9h30, devant la petite porte de l’ancienne entrée du cimetière de l’Ouest, cet admirable cyprès qui toujours plus haut par delà tout oubli s’élance et s’étire jusqu’au […]
    Aucun commentaire
  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    3 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :