Contre-Regards

par Michel SANTO

Pour les 100 ans de l’OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l’échiquier politique français…

 

 

En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre et la droite modérée se sont petit à petit rapprochés de ce noyau dur. Puis, aux européennes, LREM a proposé une offre élargie à ses partenaires : Agir, qui rassemble la droite Macron-compatible, le Mouvement radical et des écologistes en rupture de ban avec Europe Écologie-Les Verts. Depuis la déroute des Républicains, de nouveaux élus s’agrègent, en grande majorité issus de la droite.

Pendant ce temps, un «Agir de gauche», pour contrebalancer cette composante de la droite-libérale, est dans les cartons, sous la houlette de Y. Le Drian. Olivier Faure, déjà contesté en interne pour son « incapacité à parler aux autres partis de gauche », aura d’autant plus de mal à contrecarrer cette initiative que, dans un contexte électoral à venir très difficile — municipales et régionales — le Ps et ses élus locaux jouent tout simplement leur survie. Et le coup d’envoi de cette offensive idéologique et politique en direction de la « gauche » vient d’être solennellement lancé par Emmanuel Macron lui-même, à Genève, hier, devant un parterre de dirigeants syndicaux rassemblés au sein de l’OIT : « On peut me reprocher, a répondu ironiquement M. Macron, de tenir des discours “crypto-marxistes à l’OIT” et en France de faire ses “petits commerces” avec la même méthode. Je ne crois pas », a-t-il tranché. » (Le Monde). Pour ajouter : « La France a traversé ces derniers mois une crise très dure, mais que j’ai personnellement vécue comme une forme d’opportunité. » En chinois, la définition du mot crise est composée de deux caractères. Le premier caractère « danger » représente un homme au bord d’un précipice. Le second, souvent associé au vocabulaire des machines, signifie opportunité. Une sémantique chinoise, plus riche que la nôtre, qui évoque le caractère favorable que peut représenter une crise pour une organisation, un pouvoir etc. L’acte II, social et politique, du quinquennat, est donc bien ouvert…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

  La préfecture de l’Aude a intensifié ses mesures de restrictions dans la lutte contre la sécheresse. (©Pixabay)  Discussion, hier, sur un trottoir, avec un candidat aux prochaines électio[Lire la suite]
Carnet : quatre notes  en passant…

Carnet : quatre notes en passant…

  Carnet : 2 Septembre. Le monde est une étrange et cruelle chose : le danger et la mort y sont partout. Nous l’habitons fort heureusement en aveugle, le parons quotidiennement d’illusions.[Lire la suite]
Arrêtés municipaux anti-pesticides et manipulation juridico-politique…

Arrêtés municipaux anti-pesticides et manipulation juridico-politique…

    Par une ordonnance du 27 août 2019, le juge des référés du tribunal administratif de Rennes a suspendu l’exécution de l'arrêté du maire de Langoët, arrêté municipal réglementant [Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : "Un rassemblement des forces de gauche", vraiment ?

Municipales2020 à Narbonne : "Un rassemblement des forces de gauche", vraiment ?

    Voilà c'est fait ! La plate-forme entre le PS et le PCF, surtout, et les Verts de EELV, Nouvelle Donne, J'aime Narbonne et le MCN (Mouvement Citoyen Narbonnais), dont j'évoquais [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Où en est-on de l'union de toutes les gauches ?

Narbonne ! Municipales2020 : Où en est-on de l'union de toutes les gauches ?

    Où en est-on de l'union de toutes les gauches dans ma petite cité ? La question n'est pas théorique : le PS et son chef de file, pour les municipales, Nicolas Sainte Cluque, comme le [Lire la suite]
Ma rentrée des classes !

Ma rentrée des classes !

  Rentrée des classes aussi pour moi ! 16h30 devant l’école Léon Blum à attendre Mila, 7ans. Sourires discrets et complices échangés avec des parents — et grands parents, nombreux ! La plupart [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio