Contre-Regards

par Michel SANTO

Pourquoi donc cette déferlante médiatique sur Le Média TV de Jean Luc Mélenchon ?

   

   

J’avoue ne pas comprendre cet acharnement médiatique général contre « Le Media TV », la web télé de Jean Luc Mélenchon et de ses amis de La France Insoumise. S’attendait-on vraiment, de la part de ses responsables, à un traitement de l’information identique à celui des autres organes de la presse audiovisuelle ? C’eût été exiger pareillement de l’Humanité, notamment, qu’elle reprenne les mêmes grilles d’analyse et d’interprétation que celles des principaux médias du domaine public ou propriétés de grands groupes industriels ou financiers. Absurde, évidemment ! Tout ce tintouin pour en arriver à la banale constatation que ce « nouveau média » n’est qu’un des moyens mis au service d’un mouvement politique dans sa conquête du pouvoir, mais un vacarme médiatique qui s’apparente en vérité à un enfumage orchestré par de « bons médias » soucieux de promouvoir une réputation d’indépendance  – ce qui ne va pas de soi, et pour tout dire mérite chaque jour un nécessaire examen critique de leur abondante production – face à un nouvel entrant – marginal – qui, il est vrai, conteste quotidiennement – sans nuances – leur « prétendue neutralité. »

J’ajoute que l’instrumentalisation consentie d’un Mamère par les mêmes, expliquant sur toutes les ondes qu’il s’était fait manipuler en intégrant l’équipe de « Le Média TV », loin de crédibiliser cette marée critique des médias installés, en présente au contraire une version aussi ridicule que ce personnage spécialisé dans les retournements politiques de toute nature, censé l’incarner. Il paraît enfin que c’est la façon dont la guerre en Syrie est « couverte » par son « ex- employeur » et son refus de présenter (et commenter) des images circulant dans tous les tuyaux de l’info  qui aurait ouvert les yeux de notre Noël national sur le caractère partisan de ce média (en lien ici). Ah bon ! Serait-il donc aussi sûr de ce qu’elles nous disent de plus que l’horreur de cette guerre  et de la complexité du jeu des puissances à l’œuvre dans ces conflits meutriers ? Pas moi, en tout cas !

Pour qui me connaît et me lit, ce billet peut surprendre. Loin, très loin de défendre et de promouvoir les idées et le projet politique de Jean Luc Mélenchon, je ne pouvais cependant me taire devant ce soudain déferlement « corporatiste » de mauvaise foi visant son média web. Il est à son image, avec ses options politiques, sociales et géopolitiques.  Elles devraient suffire pour en critiquer l’expression dans son Média TV…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    camus thierry

    |

    La France insoumise est le seul espoir pour le peuple de gauche , le PS est mort , les Verts et l’écologie politique sont à l’agonie . Donc il est parfaitement normal que les médias appartenant aux patrons du CAC40 s’acharne sur l’outil de communication de Mr Melenchon . On peut penser ce que l’on veut du personnage haut en couleurs mais c’est un homme cultivé qui a un vrai sens politique , on ne peut pas en dire autant des soit-disant élites qui sortent tous du même moule et qui sont au service du grand capital . Le gouvernement de notre président va brader les bijoux de famille : ADP , les barrages hydrauliques , sans doute la SNCF , etc… pour engraisser les copains : Vinci , Veolia etc… Mr Macron maitrise parfaitement la langue de Shakespeare et il a sans doute lu l’œuvre de Margaret Thatcher .

    Reply

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

      Petite suite à mon billet d’hier sur le petit « mundillo » politique narbonnais. Peu d’observateurs l’ont relevé, mais, parmi les soutiens de madame Granier-Calvet, fig[Lire la suite]
Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :