Contre-Regards

par Michel SANTO

Que signifie le choix de Montebourg de participer à la primaire de la “Gauche” | Contre-Regard.com

montebourg-mariniere


Mélenchon l’avait anticipé, Montebourg et tous les frondeurs du Ps ont choisi l’option des primaires plutôt qu’un rassemblement de rupture avec la personne et la stratégie de François Hollande. Mieux, et c’est parfaitement logique, vaincus ils se rassembleront derrière le vainqueur de cette primaire – c’est ce que vient d’annoncer l’ancien ministre de l’Industrie – même dans le cas où il s’agirait du Président sortant. Un président dont ils ont pourtant combattu et combattent encore la ligne social-libérale –  et qu’il maintiendrait dans l’hypothèse où il serait candidat à sa réélection en passant par la case des primaires. Comment comprendre le choix fait par Montebourg, autrement que par une analyse des rapports de force en présence et sa conviction que les élections présidentielles sont déjà perdues pour la gauche et son candidat, serait-il lui même, et surtout, le gagnant de la petite primaire. Son objectif, et celui de ses amis frondeurs – divisés ! –, est donc moins cette échéance électorale que la prise de contrôle du Ps, dans un contexte anticipé, à tort ou à raison, d’une déroute électorale, pour en redéfinir la ligne sur leurs fondamentaux idéologiques et politiques. Le non-dit de cette stratégie Montebourgnienne est qu’un cure d’opposition est de toute façon préférable à une poursuite d’une politique « hollandienne », dans laquelle un Manuel Valls, à leurs yeux, n’est que l’aile disons plus républicaine. Le problème est que Montebourg gagnant la primaire, il offre un boulevard électoral à Macron, du côté centre gauche – et centre droit – et, s’il la perd, à Mélenchon – à gauche du PS et ses alliés. Et à la condition que ces deux là réunissent le nombre de signatures pour se présenter à la présidentielle de 2017, évidemment ! ; ce que Cambadélis et Laurent, le patron du PCF, s’efforcent d’empêcher par tous les moyens…

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

                  L'alliance de l'extrême gauche, d’une partie de la gauche anciennement laïque et désormais bigote, et des islami[Lire la suite]
La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

    Dans son dernier livre « l’illusion régionale : la réforme territoriale en question » (éditions Cairn, mai 2019), le géographe Georges Roques revient sur les bouleversements récents de[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

      Quatre perles de campagne, arbitrairement sélectionnées, je le confesse : La première, offerte par la porte-parole Verte de Narbonne en Commun : « Concernant l’urgence climatiqu[Lire la suite]
Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"…

Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"

        La polarisation sur le seul voile pour les accompagnantes scolaire est une faute stratégique. La question centrale est en effet celle de la neutralité dans cet espace-[Lire la suite]
« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

      Ce matin, devant l’agence de la Société Générale, à quelques mètres de son entrée, un petit bonhomme, maigre et chétif, tenait en laisse un petit caniche aux poils roux, court[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio