Contre-Regards

par Michel SANTO

Que signifie le choix de Montebourg de participer à la primaire de la « Gauche » | Contre-Regard.com

montebourg-mariniere


Mélenchon l’avait anticipé, Montebourg et tous les frondeurs du Ps ont choisi l’option des primaires plutôt qu’un rassemblement de rupture avec la personne et la stratégie de François Hollande. Mieux, et c’est parfaitement logique, vaincus ils se rassembleront derrière le vainqueur de cette primaire – c’est ce que vient d’annoncer l’ancien ministre de l’Industrie – même dans le cas où il s’agirait du Président sortant. Un président dont ils ont pourtant combattu et combattent encore la ligne social-libérale –  et qu’il maintiendrait dans l’hypothèse où il serait candidat à sa réélection en passant par la case des primaires. Comment comprendre le choix fait par Montebourg, autrement que par une analyse des rapports de force en présence et sa conviction que les élections présidentielles sont déjà perdues pour la gauche et son candidat, serait-il lui même, et surtout, le gagnant de la petite primaire. Son objectif, et celui de ses amis frondeurs – divisés ! –, est donc moins cette échéance électorale que la prise de contrôle du Ps, dans un contexte anticipé, à tort ou à raison, d’une déroute électorale, pour en redéfinir la ligne sur leurs fondamentaux idéologiques et politiques. Le non-dit de cette stratégie Montebourgnienne est qu’un cure d’opposition est de toute façon préférable à une poursuite d’une politique « hollandienne », dans laquelle un Manuel Valls, à leurs yeux, n’est que l’aile disons plus républicaine. Le problème est que Montebourg gagnant la primaire, il offre un boulevard électoral à Macron, du côté centre gauche – et centre droit – et, s’il la perd, à Mélenchon – à gauche du PS et ses alliés. Et à la condition que ces deux là réunissent le nombre de signatures pour se présenter à la présidentielle de 2017, évidemment ! ; ce que Cambadélis et Laurent, le patron du PCF, s’efforcent d’empêcher par tous les moyens…

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

        Samedi dernier, nous recevions, Jean-Claude et moi, à Radio Barques, madame  Marion Fouilland-Bousquet, la directrice du Théâtre+Cinéma Scène Nationale, du Grand [Lire la suite]
Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

        « Sucette » et Marco, les deux (!?) présidents des « Socios » du RCNM ne font pas dans la guimauve épistolaire. C’est un véritable glaçon en effet qu’ils vien[Lire la suite]
L'amputation nécessaire des Départements couvrant les Métropoles (l'exemple de la Haute Garonne)

L'amputation nécessaire des Départements couvrant les Métropoles (l'exemple de la Haute Garonne)

 Pierre Médevielle, en haut, et Georges Méric… Le précédent gouvernement avait prévu la suppression des conseils départementaux mais, pour des raisons bassement politiciennes – ne pas perdre les voix[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :