Contre-Regards

par Michel SANTO

Que sont ces idoles devenues qui jadis enflammèrent notre “jeunesse” !…


Ah ! Que sont ces idoles devenues qui jadis enflammèrent notre “jeunesse” ! Marx, Lénine, Mao, Castro, Ho Chi Minh… sous les drapeaux desquels nous chantions leur gloire. La Chine et Cuba éclairaient  nos vies, brillaient d’une humanité fraternelle. Les intellectuels y plantaient du riz ou coupaient des “cannes” sous l’autorité de jeunes gens qui chantaient “l’Internationale”. La dictature  était alors prolétarienne et la classe ouvrière habitait un Paradis. Aujourd’hui, quelles idoles et quels projets animent donc cette jeunesse rebelle ? Quelles idéologies pour remplacer la démocratie libérale – qui l’autorise pourtant, sans périls, à la vivement contester ? Et quels modèles offrir à nos contemporains autres que le “Lullien” et le “Maduronien”, tant chéris par Mélenchon et Ruffin ? Pour y penser, l’imagination est à la peine dans des facs démocratiquement bloquées…

Illustration : photo de Peter, piquée dans son blog : ici

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Aimé COUQUET

    |

    Michel Santo vous rapprochez Marx, Lénine, Mao, Castro, Ho Chi Minh tous communistes, de Mélenchon et Ruffin qui eux ne sont pas communistes, ni même révolutionnaires. Mélenchon a été pendant 30 ans membre du Parti Socialiste, Ruffin est indéfini. Pourquoi ? Pour être dans l’air du temps ? Cela m’étonne de vous qui êtes d’habitude plus circonspect.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Aimé ! il fallait le lire au second degré : dans l’écart théorique et politique, JLM, Ruffin et leur vide idéologique sont ainsi mis en relief (façon de parler)…

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :