Contre-Regards

par Michel SANTO

Que sont ces idoles devenues qui jadis enflammèrent notre “jeunesse” !…


Ah ! Que sont ces idoles devenues qui jadis enflammèrent notre “jeunesse” ! Marx, Lénine, Mao, Castro, Ho Chi Minh… sous les drapeaux desquels nous chantions leur gloire. La Chine et Cuba éclairaient  nos vies, brillaient d’une humanité fraternelle. Les intellectuels y plantaient du riz ou coupaient des “cannes” sous l’autorité de jeunes gens qui chantaient “l’Internationale”. La dictature  était alors prolétarienne et la classe ouvrière habitait un Paradis. Aujourd’hui, quelles idoles et quels projets animent donc cette jeunesse rebelle ? Quelles idéologies pour remplacer la démocratie libérale – qui l’autorise pourtant, sans périls, à la vivement contester ? Et quels modèles offrir à nos contemporains autres que le “Lullien” et le “Maduronien”, tant chéris par Mélenchon et Ruffin ? Pour y penser, l’imagination est à la peine dans des facs démocratiquement bloquées…

Illustration : photo de Peter, piquée dans son blog : ici

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Aimé COUQUET

    |

    Michel Santo vous rapprochez Marx, Lénine, Mao, Castro, Ho Chi Minh tous communistes, de Mélenchon et Ruffin qui eux ne sont pas communistes, ni même révolutionnaires. Mélenchon a été pendant 30 ans membre du Parti Socialiste, Ruffin est indéfini. Pourquoi ? Pour être dans l’air du temps ? Cela m’étonne de vous qui êtes d’habitude plus circonspect.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Aimé ! il fallait le lire au second degré : dans l’écart théorique et politique, JLM, Ruffin et leur vide idéologique sont ainsi mis en relief (façon de parler)…

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :