Contre-Regards

par Michel SANTO

Remettre la politique en marche.

image

Je mets en ligne ce billet roboratif de Maxime TANDONNET . On n’est pas obligé de partager ses options politiques en effet pour ne pas reconnaître plus qu’un fond de vérité  dans son point de vue…

L’un des handicaps de la vie politique française tient à la permanence, la glaciation des élites politiques. Par le plus grand des paradoxes, le principal espoir du camp républicain, d’après les sondages, se nomme Alain Juppé, un homme qui est au tout premier plan de la vie politique depuis… 1986 – presque 30 ans – ancien Premier ministre de 1995 à 1997. Les piliers du gouvernement? M. Fabius, Mme Royal, M. Sapin, qui hantent depuis des décennies la vie publique. Sans parler du seul FN, rien n’est plus scandaleux que ces situations où le leadership se transmet de père en fils ou en fille, courantes dans la vie politique nationale ou locale française, notamment les mairies. Il me semble qu’ailleurs, dans les autres grandes démocraties, tout se passe autrement. Des personnalités s’affirment par leur charisme et leur compétence, progressent sur cinq ou dix ans, assument leur responsabilité au pouvoir suprême, puis passent à autre chose: Mme Merkel, Matteo Renzy, Mariano Rajoy, David Cameron, Obama… « L’éternel retour « ou « l’hérédité des charges » sont des spécificités françaises, sauf erreur de ma part, à l’exception bien entendu de Cuba et la Corée du Nord. Comment une caste qui se préserve et s’auto-reproduit peut elle donner des leçons de changement et d’innovation à la société civile, au monde de l’entreprise? Si l’UMP meurt, comme l’annoncent plusieurs de ses leaders, les républicains modérés (je n’aime toujours pas le terme « la droite ») auront tout à reconstruire, renouveler les visages et les idées, inventer une autre politique. Dans l’idéal, il faudrait voir émerger des personnalités issues de la société civile désireuses de s’engager pour le bien commun. Un authentique mouvement populaire devrait se constituer par le suffrage universel, et ses dirigeants être élu par les citoyens. Ne serait-ce pas le meilleur moyen de faire sauter les verrous des rentes de situation et des cooptations?

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :