Contre-Regards

par Michel SANTO

Sans honte et sans fierté.

 

 

 

 

Comme Koz, j’ai du mal avec la honte. « Notamment avec la honte d’être français, trop rapidement brandie. Et trop souvent avancée par des gens qui ne se déclarent en revanche jamais « fiers d’être français ».Ou qui le faisant se posent en juges universels d’une République idéalement française adressant quotidiennement des « bulles » acides à la planète entière. Et qui s’étonnent, que d’Algérie, d’Iran, de Lybie, des Amériques et du Luxembourg, en ces temps hystériques, leur soient renvoyés l’image écornée de leurs prétentieuses insolences. Ce qui ne manque pas d’audace de la part de certains d’entre ceux qui pratiquent la torture et d’hypocrisie de tous ceux qui « cassent » du Rom en silence. Dans le silence de capitales européenne bien contentes de se refaire une santé morale sur le dos de la France. Une France qui, pour son bien et le nôtre, devrait s’abaisser à un peu moins d’arrogance pour s’élever à un peu plus de dignité. Sans honte et sans fierté.Enfin !

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire