Contre-Regards

par Michel SANTO

Sans titre : des notes venues en vrac… Quoique !

   

Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, les deux militaires tués au Burkina Faso ont eu droit à un hommage national aux Invalides ce mardi 14 mai à 11 heures. Ils ont également reçu la Légion d’honneur à Paris. Pendant les jours qui ont précédé cette cérémonie, un bashing indécent a pris pour cible le ministre des Affaires étrangères, notamment. Avec en pointe les “Décodeur” du journal “le Monde”. Des décodeurs décodés par ceux du quotidien Libération, brûlant au passage leurs confrères journalistes. Et ça donne ceci : “Le ministre des Affaires étrangères a reproché à deux otages français, récemment sauvés au prix de la vie de deux militaires, d’avoir pris des risques inconsidérés. Un peu vite, plusieurs médias l’ont accusé de mentir, avant de se corriger en partie.” La suite n’est pas mal, non plus… À part ça tout va bien dans le monde de l’info et de la course au bashing…

De ce que je lis et vois – sur les écrans – , j’en déduis ceci : “Quand le sot regarde des images, le sage lui montre sa “fabrique” – itou pour les infos…”

Festival de Cannes 2019 : Alain Delon. Plus de 15 000 pétitionnaires s’opposent à sa palme d’honneur. Eh bien, moi, je l’avoue, j’aime  Alain Delon. Clint Eastwood aussi… C’est ainsi ! Que l’on ne me pardonne surtout pas ! Me plaindre encore moins…

Dans ma petite ville, à l’image du monde, et de ce qu’elle donne à voir sur les réseaux sociaux, ce qui, chaque jour, me navre, est cette petite foule de suiveurs de figures politiques locales qui, au moindre de leurs petits ébats facebookiens, se pâment en “Merci !”, “Continuez !”… Ou, à l’inverse, leur “crachent à la gueule”. Faire tomber les murs virtuels de Narbonne, c’est, d’une certaine manière, accéder à l’universel. Celle du conformisme dans la complaisance, la bêtise et la vulgarité.

Cette réponse faite, aujourd’hui, à un ami blogueur – de qualité : “Tous les jours cependant je me dis : « à quoi bon » continuer ! Les réflexions qui s’ensuivent me ramenant toujours à la vanité de cet exercice et au plaisir, malgré tout, de le faire. À son côté narcissique aussi, dont je suis bien conscient. Tout cela qui m’amène à m’interroger sur les véritables raisons qui m’ont conduit à créer ce blog… Des raisons pas toujours pures de « bonnes » intentions… Si tant est qu’elles existent ailleurs que dans un monde rêvé. Vivre n’est ce pas se leurrer sur les raisons de vivre ?”

     

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (2)

  • Avatar

    Dumas Michel

    |

    L’observation des dérives narcissiques quotidiennes, les certitudes qui s’éloignent, les convictions érodées, l’esquisse d’un nouveau cadre social universel étrange, le sentiment d’échec des croyances ancestrales porteuses de progrès… n’est-ce pas la “vieillerie” qui pointe son nez, où les bras qui se baissent ?.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      La lucidité vient en vieillissant, n’est ce pas Michel ?

      Reply

Laisser un commentaire