Contre-Regards

par Michel SANTO

Sarkozy voudrait à tort abroger la future réforme territoriale!

images

« A la minute où les Français nous auront fait confiance, la carte électorale du rassemblement administratif des régions, on la supprime instantanément! », a affirmé Nicolas Sarkozy, acclamé par la salle, hier, à Toulouse. Avec ce « nous » si clairement allusif nous voilà donc bien en pleine campagne présidentielle: et, avec ces fortes et navrantes paroles, en pleine démagogie . Sarko2 en défense des sièges et des fiefs d’élus de Droite et de Gauche collés à des frontières du passé, ce n’est vraiment pas ce qu’on pouvait attendre d’un candidat clivant et décidé, prétend-t-il, à moderniser un État et des institutions encalminés . À lui qui fut balladurien, faut- il  rappeler que cette réforme territoriale par Valls engagée est à peu de chose près celle que voulait réaliser l’ancien premier ministre d’un gouvernement de cohabitation auquel il appartenait? La seule réforme de structure de ce quinquennat qu’un homme d’État digne de ce « nom » devrait pourtant soutenir, y compris contre ses troupes militantes et ses armées d’élus , prétendument de proximité. Désolante proposition qui cependant pourrait renforcer la détermination de Manuel Valls à la mettre rapidement en œuvre. On l’y invite! Ses propres élus, ceux directement concernés par cette réformes étant pris en otage par l’ancien Président de la République, on les voit mal en effet aller grossir ses rangs et ses soutiens parmi les plus conservateurs. Enfin , dernière remarque, ce clivage montre bien qu’il y a dans ce pays un espace politique central qui va de Valls à Juppé. Mais, et c’est une des raisons de la crise politique récurrente dans laquelle nous vivons, il n’est pas structuré … Alors qu’il le faudrait pour gouverner et réformer!

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Joel Raimondi

    |

    Désolant changement de pied de l’ex président qui avait pourtant impulsé une réforme supprimant les pays et obligeant a des regroupement d’intercommunalités . A noter que Gérard Onesta actuel vice président de la région Midi Pyrénées et ex Vice-président du parlement européen a proposé d’aller plus loin dans la réforme en « fondant » l’ensemble des départements dans un conseil régional territorial .. soit 2 assemblées …auquel il convient d’ajouter une fusion des Comité économique ..Manière de ne conserver que 3 strates : communes, régions regroupées et Etat (+ Europe) …

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

RCNM ! Avec le temps, va, tout s'en va…

RCNM ! Avec le temps, va, tout s'en va…

            Dax 41 points, Narbonne 13 ! À domicile. Pire qu'une déroute, une véritable humiliation. Un outrage à  la dignité d'un club au riche passé spo[Lire la suite]
Patrice STRAZZERA explorateur d'âmes…

Patrice STRAZZERA explorateur d'âmes…

        La découverte d’un important ensemble funéraire antique jouxtant le MuRéNa semble réveiller la passion des Narbonnais pour l’archéologie. L’archéologie rejoin[Lire la suite]
Les métropoles de Toulouse et Montpellier se développent en isolat…

Les métropoles de Toulouse et Montpellier se développent en isolat…

    La récente réforme territoriale a donné aux métropoles* des compétences accrues et des capacités de dialogue importantes avec les autres échelons administratifs. Et le discours souve[Lire la suite]