Contre-Regards

par Michel SANTO

Serions nous au bord d’une  » jacquerie  » fiscale ?

 

 

images-copie-22.jpeg

 

 

 

Les députés ont adopté l’article du projet de loi de financement de la Sécurité sociale qui prévoit d’harmoniser à la hausse les taux de prélèvement sociaux à 15,5 % pour les contrats d’assurance-vie multi-supports, les PEA et les PEL. Une mesure qui va coûter 600 millions d’euros aux épargnants français. Une mesure qui ne touche pas les plus « riches » , leurs conseillers fiscaux leur en proposant de plus rémunératrices et de moins risquées, fiscalement parlant; et qui n’épargne pas , si je puis dire, les plus pauvres, qui ne paient pourtant pas d’impôts, comme les gros contingents de la classe moyenne, qui en paient déjà trop. C’est ce que ce gouvernement appelle une oeuvre de justice sociale ! L’argument, à tort avancé, est que les français épargneraient beaucoup trop alors qu’ils feraient mieux de consommer ou d’investir afin de relancer la croissance. Une grossière erreur de diagnostic : ce taux d’épargne des français s’expliquant surtout , en effet, par le souci de nos concitoyens de pouvoir répondre aux aléas du marché du travail, des fins de parcours professionnels, des incertitudes pesant sur nos systèmes de protection sociale, des transferts intergénérationnels ( l’épargne des grands parents vers les parents et leurs enfants…) etc… Et enfin par un manque de confiance total dans la parole politique et celle de nos gouvernants; certainement le plus grave dans la conjoncture présente. Car avec cette dernière mesure affectée d’un effet rétroactif, qu’est il dit aux français sinon que ce pays ne pouvait connaître de stabilité fiscale et que tout gouvernement pouvait revenir sur les mesures prises par le précédent, de l’opposition. Après ça , on s’étonne que les épargnants, les contribuables et les entreprises soient au bord de ce que certains annoncent déjà comme une jacquerie fiscale. C’est le contraire en effet qui serait étonnant ! 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • pibouleau

    |

    Jacquerie fiscale ?

    Non Monseigneur, REVOLUTION (ou contre révoluition) !

    Tous les Français veulent de la galette. Ils sont fous ces gaullois !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Trump ! "La bête immonde crache sa bave"

Trump ! "La bête immonde crache sa bave"

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :  "La bête immonde crache sa bave"     Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis [Lire la suite]
Trop de com, trop d'images altèrent le sens profond d'une politique, d'une action…

Trop de com, trop d'images altèrent le sens profond d'une politique, d'une action…

      Dans le cadre du quarantième anniversaire de la création de la « politique de la ville », l’État a décidé de mettre en valeur les porteurs de projets les[Lire la suite]
Le coup de Calmels-Juppé porté à Wauquiez, et ses conséquences…

Le coup de Calmels-Juppé porté à Wauquiez, et ses conséquences…

      L’éviction par Laurent Wauquiez de sa petite camarade Virginie Calmels, numéro 2 du parti Les Républicains, prive brutalement ce parti de son aile centriste et libé[Lire la suite]
Ce que nous dit de notre époque l'affiche "censurée" du cinquantenaire de Port Leucate…

Ce que nous dit de notre époque l'affiche "censurée" du cinquantenaire de Port Leucate…

Pour les débuts de Port-Leucate, Jacques Séguéla, qui commençait sa carrière dans la publicité, a conçu sa campagne de promotion imaginée en 1968 avec ce slogan : "Port-Leucate, le pays de la [Lire la suite]
De Narbo Martius : "Aquarius ! appel à la générosité Narbonnaise…"

De Narbo Martius : "Aquarius ! appel à la générosité Narbonnaise…"

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :   Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis sont disponibles en cliquant sur Denis Carri[Lire la suite]
La leçon du conseil départemental du Haut Rhin au 13 autres demandant un "revenu de base" !

La leçon du conseil départemental du Haut Rhin au 13 autres demandant un "revenu de base" !

Saisie par le conseil départemental du Haut-Rhin, la plus haute juridiction administrative française a considéré, vendredi 15 juin, que si le contrat conclu entre le département et le bénéficiaire d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :