Contre-Regards

par Michel SANTO

Silence!

 

 

Une catastrophe qui me laisse encore sans voix. Un peuple qui souffre dans la dignité. L’apocalypse nucléaire surgissant comme un cheval fou dans nos salons. Des images de fin du monde. Et des images d’hommes et de femmes aussi affrontant des dictatures. A mains nues. Une aubaine pour des potentats embusqués : ils tuent. Sans scrupules. Cependant qu’en France, on glose sur DSK et les « cantonales ». Dérisoire, pathétiquement dérisoire. Ce matin, un vague sentiment de honte m’envahit. Silence !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • raynal

    raynal

    |

    Oui, Michel…Silence devant nos agitations et certitudes dérisoires…Humble silence devant ce qui sera toujours, et de loin, plus fort que nous malgré nos poses avantageuses et nos  »avançées
    technologiques.

     »Vanitas, vanitatum y omnia vanitas »a écrit l’écclésiaste…Nous sommes a jamais ces vers de terre amoureux d’une inaccessible étoile, cette éternité fallacieuse et futile que notre stupide et
    orgueilleuse esperance s’obstine a croire a notre portée.

    Mais faut-il pour autant, en se refugiant dans cette philosophie des hauteurs, abandonner ce combat pour notre dignité durant ce grand éclair entre deux néants qu’est toute vie humaine ?

    Non, bien sur, ou bien la porte devient grande ouverte a toutes les médiocres et quelquefois criminelles ambitions de tous ceux que leur égo a boursouflé jusqu’a leur faire totalement oublier
    leur fondamentale insignifiance.

    Simplement, je pense que l’homme qui essaye de s’accomplir se doit de respecter les distances…Rude tache.

    Alors, bien sur, entre les cantonales,les mines effarouchées de monsieur Dsk, les rodomontades pantalonesques de nos élus de tous bords tellement penetrés de leur importance que cela pourrait
    presque nous faire rire si celà n’etait, au bout du compte, si triste…mettons chaque chose a sa juste place…au bazar de l’hotel de ville pour les unes, au plus profond de notre humanité et de
    notre dignité d’homme pour les autres.

    Amitié a toi.

    Reply

  • Michel Santo

    |

    Oui Jacques! Comme quand chacun d’entre nous se trouve confronté à la grande souffrance ou la mort. La sienne ou celle de ses proches.Et que bruissent autour de nous les vils vols de la futilité,
    de la bêtise et de l’hypocrisie… C’est dans l’épreuve que la vérité des caractères s’expriment. La dignité et le courage des japonais sont admirables. Quant à nous…

    Bien à toi, et donne moi de tes nouvelles. les exams?

    .

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]
Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]