Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: Sortie de scène de Patrice Millet !

 20130213081854_271_thumb.jpg

Je viens de lire le communiqué de Patrice Millet et son interview dans le Midi Libre d’aujourd’hui. Il se retire donc de la course aux prochaines municipales. Et, dois je le dire ici, quand Michel Moynier m’a lu, le 23 de ce mois, la lettre dans laquelle il officialisait sa sortie de la vie politique et son soutien au Président de Narbonne Oxygène, je lui ai exposé à peu près ce que ce dernier présente comme arguments pour justifier son retrait. Mais aussi, qu’il aurait du prendre de la distance dans ce qui n’était qu’un début de campagne…disons compliqué…Dans plusieurs de mes billets sur ce sujet, j’ai insisté sur un fait d’évidence à savoir que le « marché politique » obéissait à des lois que personne ne pouvait méconnaître au risque de sérieuses déconvenues. Et que sur Narbonne, dans le contexte de plus très particulier d’un pays en crise profonde, tant sur le plan économique que moral, la bataille va s’organiser essentiellement sur le rejet ou pas de la politique menée par la majorité au pouvoir, soutenue par le maire sortant. Ce qui ne veut pas dire, bien entendu, que la personnalité et la qualité du bilan de ce dernier, comme celles de ses concurrents ne compteront pas, mais qu’elles en seront seulement les conditions préalables, pas nécessaires. Une offre « apolitique » ou « gestionnaire », dans un tel contexte, où, circonstance locale supplémentaire, les partis traditionnels phagocytés jusqu’ici, ne pouvaient pas ne pas prendre le risque d’investir la scène politique narbonnaise, cette offre « apolitique » ou « gestionnaire, elle, ne pouvait, et ne pourra pas, pour ce qu’il en reste, rivaliser. La décision de Patrice Millet va sans doute causer beaucoup de tristesse et de ressentiment auprès de tous ceux qui l’ont soutenu, mais elle était inscrite dans cette réalité. Continuer aurait été, non seulement pour l’opposition actuelle, mais pour lui même aussi, une défaite assurée. En responsabilité, il a choisit de se retirer. C’est une sage décision ! Reste à présent pour Messieurs Pinet (UMP) et Mouly (Nouveau Narbonne) à ressouder autour d’eux, dans un premier temps, les troupes qu’avait su agréger autour de sa personnalité Patrice Millet, lui même ayant annoncé, on peut le comprendre, qu’il ne soutiendrai personne…En politique rien n’étant jamais définitif, une nouvelle séquence s’ouvre donc sur Narbonne; et l’horizon s’éclairci ( peut-être ! on ne peut exclure que certains des amis de Patrice Millet veuillent suicidairement en découdre… ) pour une opposition hier encore déchirée. Qu’elle sache cependant que Jacques Bascou, qul sera attaqué sur sa gauche par un Front de Gauche qui a décidé sa perte, outre la prime d’un second mandat généralement accordée au maire sortant, a encore de sérieux atouts dans sa manche…      

 

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (5)

  • pibouleau

    |

    Indiquer la sortie au Maire Sortant pas évident.  M Nox prend la porte avant même d’entrer. Révolution dans un
    bocal. Le microcosme est thraumatisé, très narbo-narbonnais comme comportement. Et si, par hasard, les postulants nous dessinaient le Narbonne dans 20 ans ? Narbonne quelle ambition ne pas en
    rester au ras du caniveau ou ras des barques, mais parler de l’avenir.

    Réenchanter la vie en Narbonnaise. Mais pour ça il nous faut un « grand homme » appuyé sur un message mobilisateur et  utopique. L’homme a besoin de rêver pour survivre et par les temps qui
    courent plus que jamais : libérons les forces de la joie comme disait Arthur Conte.

     Détrompez vous pas si illuminé que ça comme propos. Réduisez vous votre avenir dans cette ville à la piétonisation
    de quelques ruelles ? aux crottes de chien sur les trottoirs ? à l’excitante intercommunalisté ? à votre securité mise en danger ? à vos légumes bio cultivés dans des jardins communaux ? C’est
    cela une grande et ambitieuse politique municipale ?

    Nouveau Narbonne (mouvement apolitique) n’est pas concerné par ces propos

    Reply

  • Michel Santo

    |

    Libérer les forces de la joie PIB ? Ciel, lirais tu les Evangiles, en ces temps troublés… comme je te le suggérais, l’autre jour devant le palais des archevêques…

    Reply

  • pibouleau

    |

    Comme quoi, mon cher Michel, l’esprit peut être indépendant de toutes pensées officielles. Non l’Evangile ne fait pas partie de mes lectures habituelles mais si certains rapprochements se
    font dans la « communion » spirituelle, pourquoi pas ! la chose ne me dérange pas

    Reply

  • Michel Santo

    |

    Yes!

     

    Reply

  • pibouleau

    |

    l’absence de tout commentaire sur ce billet met bien en valeur le peu d’intérêts que portent les narbonnais (et à juste titre) à ce genre de salades politicardes. Millet au rancart je m’en
    rejouis  …mais le coup de balai (merci Jean Luc pour cette image) n’est pas fini.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

      Prenons date ! Didier Mouly l'assure dans "l'Indépendant" : la salle multimodale sera pleine 10 mois sur 12 : 300 jours par an. Remplie de quoi ? il n'en sait rien, mai[Lire la suite]
Un salon des seniors,  ricane la camarde…

Un salon des seniors, ricane la camarde…

        À l'exception de ceux de coiffure, ma petite ville n'est pas une ville de salons. Preuve en est son Parc des Expositions toujours vide – il ne fait le plein que p[Lire la suite]
Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

      J'apprends que les "croque-morts" publics ont tenu leur messe annuelle au Théâtre Scène Nationale. Ne pouvait-on pas trouver équipement plus adapté à cette honorable corpor[Lire la suite]
Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

          Ces socialistes sont décidément impayables. Dimanche, par la voix d’Éric Andrieu, député européen et ancien premier secrétaire de la fédération de l[Lire la suite]
Le Théâtre+Cinéma de Narbonne vendu "à la casse" ?!

Le Théâtre+Cinéma de Narbonne vendu "à la casse" ?!

Sur le coup, j'ai cru que le Théâtre était à la "casse". Manquait le prix, cependant. À le chercher imprudemment au volant de mon véhicule, j'eus droit à un concert de Klaxons où s'exprimaient toutes[Lire la suite]
Zola, analyste de notre société de l'information de masse…

Zola, analyste de notre société de l'information de masse…

    La presse est friande d’informations bruyantes, tapageuses, voire « scandaleuses ». Est-ce nouveau ? Non ! (Émile Zola, dans le Figaro du 24.11.1888 – son supplément littéraire –[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :